Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2781 fois

Naplouse -

Un Palestinien tente de s'immoler par le feu pendant une manifestation contre les coûts de l'électricité

Par

31.12.2012 - Un habitant du camp de réfugiés de Balata, à Naplouse, a tenté de s'immoler par le feu lundi pour protester contre les mesures récemment annoncées [par le Premier ministre ultralibéral Salam Fayyad, ndt] de ne plus exempter les réfugiés des coûts de l'électricité.

Un Palestinien tente de s'immoler par le feu pendant une manifestation contre les coûts de l'électricité

Jumah Abu Alifeh, 47 ans, s'est aspergé d'essence en plein milieu de la place Al-Shuhada, à Naplouse, pendant une manifestation de protestation contre le nouvel accord sur l'électricité.

De nombreux spectateurs sont intervenus avant qu'il puisse mettre le feu à ses vêtements et l'ont extrait des lieux de la manifestation pour qu'il se calme.

Alifeh serait désespéré et lutte pour subvenir aux besoins d'une famille de cinq personnes.

Les comités populaires des camps de réfugiés de Naplouse ont appelé la population à protester contre la nouvelle initiative signée dimanche 30 décembre, qui prévoit que désormais les réfugiés paieront l'utilisation de l'électricité.
 
Des centaines de Palestiniens non classés comme réfugiés ont eux aussi rejoint la protestation pour exiger d'être inclus dans une clause de l'accord qui prévoit l'annulation de toutes les dettes relatives à l'électricité contractées au cours des années précédentes.

Le Premier ministre de l'Autorité Palestinienne Salam Fayyad a signé l'accord avec des représentants des camps de réfugiés, cassant un accord de longue date selon lequel les réfugiés étaient exemptés des coûts de l'électricité.

Les compagnies électriques palestiniennes ont dit que le défaut de paiements des réfugiés était la raison principale de l'accumulation de leurs dettes. Cet été, des responsables palestiniens ont dit qu'Israël menaçait de couper le courant à cause des dettes impayées, qui s'élèvent à environ 100 millions de dollars après la saisie des taxes douanières de ce mois-ci.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Néolibéralisme

Même auteur

Maan News

Même date

1 janvier 2013