Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1948 fois

Hébron -

Un barrage routier roule dans le fossé

Par

Aujourd'hui, les villageois de Ras Karkar, Budrus, Beit Likya, Bilin, Deir Ibzia et d'autres villages se sont dirigés vers une intersection sur la route principale qui mène à Ramallah, qui, jusqu'à il y a 7 ans, desservait environ 15 villages de la région.

Un barrage routier roule dans le fossé


La partie de la route qui est bloquée relie les villages palestiniens de Ras Karkar et Deir Ibzia, et ne mène ni à Israël ni à une colonie.

A cause de cet obstacle, les villageois étaient obligés de faire un détour de 45 minutes par une route alternative, au lieu des 15 minutes par la route directe qui va à Ramallah. Il y a deux semaines, la route alternative a aussi été fermée, portant le trajet à 1 heure et quart, et coûtant environ 15 shekels, au lieu d'environ 3 à 5.

C'est la raison pour laquelle les villageois ont décidé d'ouvrir la route principale, qui était bouchée par de gros blocs de béton.

Pendant la manifestation, accompagnés des Internationaux et des Israéliens, les villageois palestiniens se sont trouvés confrontés à un groupe de soldats qui semblaient décidés à provoquer une confrontation violente.

Les organisateurs ont décidé de ne pas leur donner ce plaisir et ont réussi à éviter les affrontements.

Après avoir affirmé leurs droits et leur capacité à rester sur la route, les manifestants ont décidé d'y aller.

Lorsque la foule a atteint les blocs de béton, elle les a empoignés et a essayé de les pousser sur le côté. D'abord, les blocs ont semblé inamovibles mais avec un peu d'ingéniosité et des encouragements sous la forme d'"Allah Huw Akbar", les blocs ont fini par rouler dans le fossé.

Pour la première fois depuis 7 ans, une voiture a pu aller directement de Ras Karkar à Deir Ibzia, et d'autres continuaient à passer lorsque les manifestants sont partis.

Israël a entrepris de creuser 16 tunnels, qui créeront un réseau de routes d'apartheid réservées aux Palestiniens en Cisjordanie . Les principales routes existantes sont réservées aux colons et aux Israéliens, elles relient les colonies entre elles et à Israël. Ce qui oblige les Palestiniens à des trajets longs et compliqués.

Voir le réseau existant des routes d'apartheid en Cisjordanie

Pour plus d'information, vous pouvez joindre le chef du Conseil de village de Ras Karkar, Rezik Nofa, au : 0599-258358

Source : ISM

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Même auteur

Kobi Snitz

Même date

3 mai 2007