Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2318 fois

Jérusalem -

Un camp de jeunesse commémore la Naqba, nettoie un cimetière et va à la Mosquée Al-Aqsa ; 5 étudiants arrêtés

Par

Le peuple palestinien vit toujours sous la calamité qu’il a subie il y a 61 ans. La stratégie politique israélienne contre les Palestiniens de Jérusalem est la même qu’au moment de la création de l’Etat israélien.

Un camp de jeunesse commémore la Naqba, nettoie un cimetière et va à la Mosquée Al-Aqsa ; 5 étudiants arrêtés


Aujourd’hui, des familles et des quartiers entiers de Jérusalem se voient remis des ordres de démolition et obligés à partir à la pointe du fusil. En 1947 et 1948, il n’y avait pas d’ordres, mais le résultat fut le même.

Samedi, la police israélienne a arrêté 5 jeunes hommes et femmes qui participaient à un camp appelé « Jérusalem d’abord », à l’occasion de l’anniversaire de la Nakba. Les activités étaient organisées, entre autres, avec des organismes universitaires et celles qui s’occupent des lieux sacrés islamiques, dont les cimetières et les mosquées.

Ibrahim Hijazi, directeur du camp, a expliqué à PNN aujourd’hui que le camp était installé à Jérusalem 61 ans après la Nakba parce que la ville est ciblée par une nouvelle politique d’expulsion et de déplacement de la population. Le programme de samedi est une réponse à ça, et « un appel du devoir et de la conscience pour la patrie. »

Quelques 750 étudiants palestiniens et leurs parents ont participé à ce camp, nettoyant les tombes et les cimetières et visitant les villages vidés et pris à l’intérieur des frontières israéliennes actuelles, parmi eux Deir Yassin et Ein Kerem. Les étudiants ont également organisé des activités à l’intérieur du site de la Mosquée Al-Aqsa.

Hijazi a condamné les obstacles israéliens qui ont empêché la réalisation de certaines activités du camp, dont la confiscation des papiers d’identité de quelques participants, suivie par l’arrestation de plusieurs autres pendant leur trajet à Al-Aqsa.

Le Président de la branche sud du Mouvement Islamique à l’intérieur de la Ligne Verte, Sheikh Ibrahim Sarsour, a demandé la libération immédiate des jeunes détenus, alors que plus tard, Masoud Ghaniam, responsable du programme de la journée, dénonçait « le projet israélien sioniste qui continue de confisquer la Palestine historique. »

Source : PNN

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Maisa Abu Ghazaleh

Même date

17 mai 2009