Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 11658 fois

Gaza -

Un chanteur de Gaza sélectionné pour la finale de "Arab Idol"

Par

Vendredi 19 avril, le chanteur palestinien originaire de Gaza-ville, Mohamed Assaf, s’est qualifié pour participer à la finale de la compétition populaire "Arab Idol" organisée par MBC, diffusée dans le monde entier sur MBC1, et qui oppose des talents arabes de la chanson. Mohamed Assaf, qui a différents styles de chansons à son répertoire, avait choisi de chanter "Ya Teir al-Tayir", "Oh Flying Bird", une chanson traditionnelle palestinienne qui parle d’un oiseau qui vole de village en village en apportant bons vœux et amour aux habitants déplacés de Palestine. Après l’annonce des résultats, il a été longuement applaudi par le jury et les spectateurs.

Un chanteur de Gaza sélectionné pour la finale de 'Arab Idol'

D’après ceux qui le connaissent, rencontrés à l’université de Gaza où il est étudiant, tous le décrivent comme un jeune homme humble et modeste qui a enduré sans se plaindre beaucoup d’épreuves douloureuses. Sa voix lui a permis d’échapper à la dure survie quotidienne du camp de réfugiés de Khan Younès où sa famille a été confrontée à des incursions régulières et à des attaques des forces israéliennes, stationnées en permanence juste de l’autre côté des clôtures frontalières.



S’exprimant depuis Beyrouth, où sont enregistrées les émissions, le jeune chanteur de Gaza a déclaré qu’il se considère comme « un ambassadeur de l’art palestinien » qui veut transmettre une image positive des Palestiniens, malgré l’occupation israélienne et l’oppression. Assaf dit qu’il est très touché par le combat des prisonniers palestiniens, et spécialement par Samer Issawi qui est en grève de la faim depuis 265 jours. « Issawi a donné un exemple de ce que la lutte peut être, mais trop difficile à imiter par des artistes ; pour autant, l’art peut aussi être une forme de résistance, puisqu’il permet de délivrer le message d’une population sous occupation au monde entier », ajoutant, « Je ne fais pas de différence entre mon expression artistique et mes convictions patriotiques ».

« Je délivre un message de la part de la Palestine au monde, et si je devais choisir entre gagner le titre de Arab Idol et la liberté de Samer Issawi, je choisirais sans hésiter la liberté pour ce héros palestinien dont la persévérance est sans égale… je ne lui arrive pas à la cheville, » a encore déclaré Mohamed Assaf à Ma’an.

Le jeune chanteur palestinien est un des 12 candidats en lice pour la finale de "Arab Idol".


Sources : Ma’an News, In Gaza.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Culture

Même auteur

ISM-France

Même date

23 avril 2013