Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2238 fois

Hébron -

Un colon à un Palestinien : "Je tuerai tous les Arabes". Mise à l'épreuve du comportement non violent à Hébron

Par

> issaamro@hotmail.com

Cher tous,
Je vous écris cette lettre pour soulager mes sentiments en écrivant à des amis qui peuvent me comprendre.

Un colon à un Palestinien : 'Je tuerai tous les Arabes'. Mise à l'épreuve du comportement non violent à Hébron


16.2.2007, Issa devant sa maison qui vient d'être déclarée par l'occupation sioniste "Zone militaire fermée".

Aujourd'hui, à 9h, je marchais près de la nouvelle colonie, à Hébron (un bâtiment palestinien qui a récemment été occupé par les colons). Deux colons, armés de fusils, se sont approchés de moi et ont commencé à me prendre en photo. Ca m'était égal. J'ai l'habitude… et j'ai continué mon chemin.

Un des colons m'a crié : "Je te tuerai ! Je tuerai tous les Arabes !". L'autre a demandé : "Où sont George et Trudy ? " (George et Trudy ont été attaqués hier par les mêmes colons, leur état a nécessité des soins médicaux et l'un des deux a dû passer une nuit à l'hôpital).

Je n'ai pas fait attention et j'ai continué à marcher. Lorsque je suis arrivé au poste des soldats, je les ai appelés et je leur ai dit : "S'il vous plaît, aidez-moi, ces colons me disent qu'ils veulent me tuer".

Les colons se sont mis à mentir aux soldats, disant que j'avais coupé leurs canalisations d'eau. J'ai dit aux soldats : "Non, non, non, non ! Ils m'ont dit qu'ils voulaient me tuer, on peut aller voir les canalisations".

L'un des soldats m'a dit : "Shaket" (Ferme-la, en hébreu), donne-moi tes papiers d'identité". Il y avait cinq soldats, deux de la police des frontières, et trois de l'armée régulière. Ils m'ont dit : "Qu'est-ce que tu as dans ton sac ? ". Ils m'ont obligé à le vider par terre. Je leur ai dit que je travaillais pour B'Tselem, le centre israélien pour les Droits de l'Homme. L'un des soldats m'a dit : "Je les déteste encore plus que toi ! ". Quand je lui ai demandé pourquoi, il m'a redit de "la fermer".

Après qu'ils aient vérifié tout ce que j'avais dans mon sac, ils ont commencé à essayer de me blesser et m'ont dit des tas de choses vraiment moches.

Après avoir fouillé mon sac, ils m'ont dit que maintenant, c'est moi qu'ils allaient fouiller. Alors ils m'ont obligé à me mettre face au mur, les jambes écartées, et ils m'ont fouillé de façon très violente. Après, j'ai dit aux soldats : "Vous savez que je ne suis pas un terroriste, pourquoi vous me traitez comme ça ? "

"Ferme-la, ne parle pas", m'a-t-il répondu. Puis ils m'ont rendu ma carte d'identité et m'ont souhaité "une bonne journée".

Je pense qu'ils ont mis à l'épreuve mon comportement de non violence. Je pense que j'ai eu 10 sur 10, mais je ne sais pas combien j'aurai la prochaine fois.

Ils nous harcèlent tous les jours à Hébron. Moi, chaque jour, ils me contrôlent et me gardent au moins 20 minutes.

Il y a des gens qui sont passés de la non violence à la violence. Je les comprends.

Selon la loi israélienne, les soldats peuvent me traiter de cette façon s'ils me soupçonnent d'être un terroriste, mais ils sont sûrs que je ne le suis pas, et ils savent que j'emmène des délégations internationales et israéliennes dans mon quartier. J'y ai emmené tous les membres du parlement israélien qui ont visité Hébron.

Injustice + occupation = apartheid
Soldats = colons = police = racisme
.

Source : ISM

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Attaques de colons

Même date

22 mai 2007