Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2735 fois

Jérusalem -

Un colon casse la jambe d’une Palestinienne à coups de pierre

Par

Lundi 23 février, une quarantaine de colons ont essayé d’entrer en force dans une propriété palestinienne à Sheikh Jarrah. Pendant l’attaque, ils ont agressé et casé une jambe à la propriétaire de la maison, Wahiba Abu-Jibneha.

Vers 18h30, un groupe de colons, après la prière à la synagogue voisine, ont essayé de pénétrer sur une terre palestinienne pour aller à certaines grottes appartenant à la famille Abu-Jibneha.

C’était la deuxième fois dans la journée que les colons essayaient de pénétrer dans la propriété.
Lorsqu’ils sont arrivés à l’entrée des grottes, ils ont commencé à faire tomber un grillage installé par la famille palestinienne pour protéger sa propriété. Wahiba Abu Jibneha est sortie de chez elle pour prendre des photos de l’incident pour les remettre à la police.

Elle a alors été attaquée, et jetée par terre. Un colon l’a frappée alors avec une grosse pierre, lui cassant la jambe au dessous du genou. Entendant les cris, son mari a affronté les colons qui l’ont menacé avec une arme à feu. Wahiba est actuellement à l’hôpital.

La famille a téléphoné à la police israélienne, qui a conseillé au mari de laisser les colons prier. Lorsque la police a fini par arriver, les colons s’étaient dispersés sans avoir été identifié ni interrogé. Selon la famille et les habitants palestiniens, c’est une réaction habituelle de la police.

La propriété soi-disant « contestée » appartient à la famille Abu-Jibneha depuis plus de 400 ans. En 2000, le Comité israélien Nahlat Shimon, qui s’occupe des dossiers des colons, a lancé un appel auprès des tribunaux pour revendiquer les droits de propriété des propriétaires palestiniens. L’affaire a été jugée en décembre 2008, avec la victoire de la famille Abu-Jibneha.

Cependant, les colons du secteur continuent de revendiquer les grottes comme lieux saints juifs, et n’ont cessé d’attaquer la terre de la famille depuis que l’affaire est close.

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

ISM

Même date

25 février 2009