Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3801 fois

Beit Ommar -

Un enfant et deux adolescents kidnappés en pleine nuit à Beit Ommar par les forces de l'occupation

Par

03.10.2012 - Ces neuf derniers jours, deux fils de Ahmed Abu Hashem, membre du Comité populaire de Beit Ommar, ont été arrêtés par les forces de l'occupation israélienne. Les deux arrestations ont eu lieu au cours de raids nocturnes. Mohammed Abu Hashem (16 ans) a été kidnappé la semaine dernière et il attend toujours d'être présenté devant le tribunal dans la prison Ofer, près de Ramallah, une audience qui a déjà été reportée deux fois. La nuit dernière, c'est Hamza Ahmed Khalil Abu Hashem (14 ans), le plus jeune frère de Mohammed, qui a été arrêté par les forces de l'occupation.

Un enfant et deux adolescents kidnappés en pleine nuit à Beit Ommar par les forces de l'occupation

Hamza Ahmed Khalil Abu Hashem, frappé à coups de pied par un soldat de l'occupation pendant une manifestation non violente près de la colonie Karmei Tsur le 8 septembre dernier.
Mercredi 3 octobre à 2h30 du matin, des soldats de l'occupation en grand nombre ont approché la maison de Ahmed Abu Hashem. Ils ont encerclé la maison familiale, divisés en trois groupes. Ils avaient emmené avec eux un marteau, et ne se sont donc même pas donné la peine de frapper à la porte. Ils l'ont enfoncée et ont surgi dans la maison.

Ils ont ordonné à la famille de rester à l'extérieur de la maison mais la belle-sœur d'Hamza a refusé à cause de son bébé de 8 mois. Les soldats ont menacé de la frapper et elle a rejoint la famille, dehors.

Photo
Mohammed Abu Hashem, kidnappé le 24 septembre


Les soldats ont vérifié les papiers d'identité et toute la famille, à l'exception d'Ahmed et de son fils Hamza, ont eu ordre de rentrer. Un groupe de soldats est entré dans la maison pour détruire divers objets (chaises, verres, vêtements, etc.)

Devant la maison, les soldats ont ordonné à Ahmed de se mettre à genoux. Refusant d'être insulté, il n'a pas obéi. Les soldats lui ont alors donné l'ordre de se tenir debout contre le mur, le visage tourné vers la maison. Ahmed a refusé et leur a répondu que toutes les forces d'occupation et même tous les Israéliens du monde ne l'obligeraient pas à obéir.

Soudain, trois soldats ont bloqué le jeune Hamza contre le mur. Ils ont fouillé ses vêtements et son corps, l'ont menotté et lui ont bandé les yeux. Pendant qu'un groupe de soldats tirait des grenades assourdissantes, Hamza a été emmené. Un troisième groupe de soldats a attaqué la maison à coups de grenades lacrymogènes, de grenades assourdissantes et de balles caoutchouc-acier. Les forces de l'occupation ont également utilisé une arme inconnue dont le tir laisse des marques noires et gluantes. Ces armes ont été utilisées à l'intérieur et à l'extérieur de la maison.

Malgré son jeune âge, ce n'est pas la première fois qu'Hamza est emprisonné. Il a passé 3 jours en prison à l'âge de 11 ans.

Aujourd'hui, son père a reçu un appel des forces de l'occupation pour lui dire que son fils était enfermé à Gush Etzion. Mais aux dernières nouvelles, il serait maintenant libéré.

Pendant le raid nocturne d'hier, deux autres habitants de Beit Ommar ont été arrêtés eux aussi : Sabree Ibrahem Awad (17 ans) et Khaldon Jamil Mashargah (21 ans). C'est le premier emprisonnement pour Khaldon, tandis que Sabree a déjà fait 5 mois et demi de prison.

Photo
La mère de Mohammed et Hamza, dévastée


Source : Palestine Solidarity Project

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Enfants

Même auteur

Palestine Solidarity Project

Même date

4 octobre 2012