Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2484 fois

Bilin -

Un jeune palestinien frappé à la tête à Bilin

Par

Le thème de la manifestation hebdomadaire d'aujourd'hui à Bilin avait pour thème la brutalité à l'égard des enfants.
Aussi, de nombreux enfants ont marché en direction du Mur d'Apartheid main dans la main avec les autres manifestants tout en scandant des slogans contre l'apartheid.
Environ 70 activistes palestiniens, israéliens et internationaux activistes ont marché jusqu'à la porte dans le mur où ils ont demandé l'autorisation de passer.

Un jeune palestinien frappé à la tête à Bilin


Photo ISM : Mohamed Khatib arrêté par les Forces d'Occupation Israélienne lors de la manifestation d'aujourd'hui

De nombreux activistes ont commencé à retirer les fils barbelés placés sur la porte, pour symbolisant la résistance incessante de Bilin au Mur qui a annexé leur terre.

Les soldats des Forces de l'Occupation Israélienne ont rapidement tiré du gaz lacrymogène sur les activistes non-violents, dispersant ainsi une grande partie de la manifestation.

Ils ont poursuivi leur attaque hostile contre ceux qui battaient en retraite, en tirant salves après salves de gaz lacrymogène et de bombes assourdissantes, montrant une animosité plus importante que d'habitude envers les manifestants pacifiques et relativement peu nombreux.

Les soldats ont tiré sur la foule, en visant tout particulièrement les enfants présents à la manifestation.

Plusieurs activistes ont franchi la porte quand les soldats l'ont ouverte mais ils ont rapidement été repoussés par les soldats des Forces de l'Occupation.

Un activiste israélien a poussé par les soldats à plusieurs reprises contre une barrière et il est tombé à terre. Plusieurs soldats l'ont maintenu à terre tandis que d'autres commençaient à le frapper violemment à l'aide de leurs matraques et à lui donner des coups de pied au ventre.

Un deuxième activiste israélien a subi le même sort. Il a été jeté à terre et plusieurs soldats lui ont tenu la tête alors que d'autres le tabassaient.

Trois Israéliens et Mohamed Khatib, un membre du Comité Populaire de Bilin ont été arrêtés pendant la manifestation et ont été libérés plus tard.

Alors que les manifestants commençaient à disperser vers le haut de la route, ils se sont retrouvés face à un second groupe de soldats positionnés au-dessus qui ont commencé à tirer des bombes assourdissantes, du gaz lacrymogène, des balles de caoutchouc, en direction des oliveraies où s'était réfugié un groupe d'enfants.

Les soldats ont tiré plusieurs boîtes métalliques de gaz lacrymogène en direction de la route, empêchant les activistes et les Palestiniens de rentrer librement dans les maisons et dans le centre du village.

D'autres boîtes métalliques de gaz lacrymogène ont été tirées directement à l'intérieur des maisons voisines où les familles palestiniennes, qui n'avaient été impliquées dans la manifestation d'aujourd'hui, ont souffert inutilement de l'agressivité des soldats à la gâchette facile.

Quatre enfants ont été touchés par des balles de caoutchouc et un autre enfant, Saji, a reçu un coup de matraque à la tête et il a dû être hospitalisé.

De nombreuses autres personnes ont eu des problèmes de respiration suite à l'inhalation de gaz.

Aujourd'hui, les Forces d'Occupation Israélienne ont rappelé au village de Bilin la main de fer puissante et hostile de l'Occupant.


Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

19 janvier 2007