Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3703 fois

Cisjordanie occupée -

Un jeune palestinien tué par l'armée israélienne près de Naplouse

Par

01.02.2015 - Des sources palestiniennes ont rapporté que le jeune Ahmad Ibrahim Najjar, 19 ans, habitant à Burin, village du nord de la Cisjordanie, près de Naplouse, a été abattu samedi soir par l'armée israélienne, tandis qu'un autre Palestinien, Mohammad Ra’ed ‘As’ous, était blessé et kidnappé.

Un jeune palestinien tué par l'armée israélienne près de Naplouse

L'assassinat a eu lieu près d'une bretelle de contournement utilisée par les soldats et les colons israéliens, entre les villages de Burin et de Madama.

L'armée d'occupation a prétendu que Najjar et d'autres Palestiniens jetaient des pierres et des cocktails Molotov sur les véhicules militaires et les voitures des colons.

Les sources ont rapporté qu'après les tirs, les soldats ont bouclé le secteur et ont empêché les secours d'approcher le corps du jeune homme agonisant pendant près d'une heure. Ils l'ont emmené pendant quelques heures et ne l'ont rendu que plus tard au Bureau de Coordination de District palestinien (DCO).

Najjar a été tué de deux balles réelles, l'une au cou et l'autre à la mâchoire.

De plus, les soldats ont kidnappé Mohammad Ra’ed ‘As’ous, qui a été légèrement blessé par un tir d'arme à feu, et emmené on ne sait où.

L'incident a eu lieu près de la colonie israélienne Gilad, construite illégalement sur les terres palestiniennes près de Burin.

Ghassan Daghlas, responsable du dossier des colonies à l'Autorité palestinienne pour le nord de la Cisjordanie occupée, a dit que des dizaines de soldats se sont déployés autour du village. On a pu entendre, pendant toute la soirée, les tirs sporadiques des soldats qui attaquaient des groupes de Palestiniens qui protestaient contre le meurtre de Najjar.

Le chef de l'Initiative nationale palestinienne, le docteur Mustafa Barghouthi, a réfuté les allégations israéliennes, et a dit que les soldats en embuscade avaient attaqué des manifestants palestiniens non violents qui protestaient contre les colonies israéliennes et les violations de l'occupant, en Palestine occupée.

Le docteur Barghouthi a ajouté que les soldats ont tiré délibérément des salves de balles réelles, en plus de dizaines de grenades lacrymogènes, de grenades assourdissantes et de balles caoutchouc-acier.

Le responsable palestinienne a également déclaré que "les crimes et les violations israéliens en cours n'arriveront pas à arrêter la lutte populaire en Palestine, mais ne feront que renforcer et étendre la fermeté et la résistance."

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

ISM-France & Agences

Même date

1 février 2015