Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 994 fois

Ramallah -

Un juge militaire déclare que l’arrestation de Nilin est infondée

Par

Un tribunal militaire a ordonné la libération du père de la jeune fille qui filmé un soldat des Foi tirer une balle de caoutchouc dans le pied d’un Palestinien à Naalin et a accusé le ministère public et la police de ne pas être professionnels. L’avocat du père a déclaré que : «sa libération prouve que l'arrestation était un acte de vengeance"

Un juge militaire déclare que l’arrestation de Nilin est infondée


Photo Activestills : arrestation de Jamal Amira à Nilin

La Cour d’Appel militaire de Judée et Samarie (ndt Cisjordanie Occupée) a ordonné dimanche la libération de Jamal Amira, 53 ans, le père de Salaam Amira, la jeune fille qui avait filmé l’incident de Nilin où l’on a pu voir un soldat des FOI tirer une balle de caoutchouc sur un Palestinien qui a les mains attachées dans le dos.

Le juge qui a ordonné la libération de l'homme a réprimandé le ministère public et a dit que les trois chefs d'accusation contre l’accusé - la violation d'une Zone Militaire Fermée, sa participation à une manifestation et son agression sur un soldat - manquaient de preuves. Le juge a mis en doute les accusations en demandant: «Pourquoi est-ce le père de la jeune fille qui a été arrêté parmi tous ceux qui protestaient à ce moment-là ?"

Le juge a déterminé que l’argument de l’accusé était valable quand il dit que la protestation était pacifique, et qu'il n’avait vu aucune preuve d’agression. Il a ordonné la libération de l’accusé contre une caution de 2100 $.

L’avocat du père, Gabi Laski, a déclaré que la décision "confirmait notre affirmation depuis le début que l'arrestation était un acte de vengeance et de punition pour la vidéo filmée par sa fille." Elle a ajouté que le ministère public ne devrait pas ignorer des affirmations comme celles-ci avant de choisir une mise en examen, et que le juge avait réprimandé la police pour son non-professionnalisme.

"Si l'accusation estime que le matériel est insuffisant, il devrait demander du matériel supplémentaire plutôt que de l'utiliser comme base à ses affirmations", a déclaré Laski, en faisant référence au manque de preuves. Elle a affirmé que la décision du juge est importante car cela implique que les manifestations à Naalin ne sont pas un crime.

"Il est temps que nous nous rendions compte que les Palestiniens vivant sous occupation ont le droit à la liberté d'expression et à la liberté de protester, en particulier quand un juge détermine que la manifestation est non-violente, alors pourquoi l'empêcher? La police et l'armée doivent comprendre que toutes les manifestations ne violent pas l'ordre public», a t’elle ajouté.

Source : http://www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Poursuites judiciaires

Même auteur

Ali Waked

Même date

18 août 2008