Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1581 fois

Bilin -

Un membre du Comité Populaire blessé par balles à Bilin

Par

Les Forces de l'Occupation Israélienne ont tiré des balles en métal recouvert de caoutchouc sur un membre du Comité Populaire de Bilin, Abdullah Abu Rahme, le blessant deux fois à la jambe.
Le soldat a visé et a tiré les balles à moins de 50 mètres dans la jambe d'Abu Rahme après la manifestation pacifique contre le Mur d'Apartheid d'aujourd'hui à Bilin.

Un membre du Comité Populaire blessé par balles à Bilin


Photo ISM : Les soldats, grimpés sur la porte, empêchent l'entrée des manifestants. Voir les autres photos de la manifestation


Un nombre de villageois plus important que d'habitude a participé à la protestation d'aujourd'hui, en cette veille de fête d'Eid Al Adha. Après avoir marché jusqu'à la porte dans le mur, les manifestants sont passés entre la porte et les fils barbelés qui forme la première barrière dans le mur.

Les soldats ont grimpé sur la porte, une tâche rendue plus difficile par les fils barbelés qu'ils avaient eux-même installés sur la porte et ils ont essayé de bloquer le passage.

Pendant ce temps, les nombreux protestataires qui avaient traversé, ont commencé à marcher le long de l'arête entre le fil barbelé et l'obstacle suivant dans le mur formé par d'une barrière haute de trois mètres. D'autres ont cherché des moyens d'escalader la structure illégale.

Ceux qui étaient restés du côté des fils barbelés ont réussi à se frayer un passage et certains ont rejoint le groupe qui protestait sur l'arête, en dépit des multiples salves de bombes assourdissantes qui étaient tirées par les Forces d'Occupation Israélienne.

Pendant que les protestataires atteignaient les abords du village, ils ont remarqué des soldats installés dans deux maisons vides et ils les ont invités à partir. Les soldats ont évacué une maison mais ils sont restés dans l'autre en dépit des demandes des villageois.

Quand les villageois sont entrés dans la maison, les soldats ont commencé à les frapper avec leurs matraques. Plusieurs manifestants ont été coupés et blessés aux bras et aux jambes.

Le membre du Comité Populaire, Mohamed Katib, et Farhad Burnat font partie de ceux qui ont été frappés par les soldats.

Les tireurs isolés qui occupaient un toit voisin ont tiré du gaz lacrymogène sur ceux qui se tenaient à proximité de la maison.

Au lieu de partir, les Forces d'Occupation Israélienne ont envahi le secteur dans plusieurs jeeps et les soldats ont commencé à tirer des balles de caoutchouc sur les protestataires. Abu Rahme a été blessé par balle alors qu'il était assis par-terre devant la maison occupée par les soldats.

La manifestation d'aujourd'hui a été caractérisée par une escalade dans la violence de la part des Forces d'Occupation Israélienne comparé aux dernières semaines.

Source : http://www.palsolidarity.org/main/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

29 décembre 2006