Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2269 fois

Gaza -

Un second juge assassiné en une semaine

Par

> laila.elhaddad@gmail.com

Pour la deuxième fois en une semaine, un juge a été assassiné aujourd'hui en plein jour par des agresseurs inconnus dans la ville de Khan Yunis au Sud de la Bande de Gaza.
Bassem el-Farra, qui s'avère justement être l'un de mes parents du côté de ma mère, se rendait à la cour islamique où il travaillait quand quatre hommes armés l'ont criblé de balles, seulement deux jours après le meurtre horrible des trois enfants d'un haut responsable des renseignements du Fatah.

Hamas a accusé les "pelotons de la mort" du Fatah pour l'attaque d'el-Farra, qui est également un haut responsable des Brigades Izzedin el-Qassam du Hamas.

Les partisans du Fatah ont blâmé le Hamas pour la montée subite de l'anarchie ces derniers jours, une accusation que le Hamas rejette catégoriquement.

"Il est étrange que la situation se soit intensifiée après que le Fatah ait annoncé le gel des négociations sur le gouvernement d'unité nationale." A déclaré le Ministre palestinien de l'Intérieur aux journalistes.

Selon Siyam, la sécurité interne est non seulement sous la responsabilité du Ministre de l'Intérieur et du gouvernement, mais aussi d'Abbas qui est considéré comme le commandant en chef des forces de sécurité palestinienne.

"Le récent kidnapping des journalistes et de nombreux incidents violents ont été effectués réellement par le Fatah. Nous (le Hamas) avons tiré sur les militants qui ont été impliqués dans des incidents anormaux." a expliqué Siyam.

"Nos demandes auprès des forces de sécurité affiliées au Fatah-d'arrêter les militants responsables des kidnappings ont été rejetées, et le Fatah continue à les soutenir." a-t'il ajouté.

Il y a trois jours, un autre juge, Jamal Abu Salim, a été tué dans le même secteur.

Parmi le chaos, les deux côtés ont remarqué l'absence et le silence du Président palestinien Mahmoud Abbas, en demandant qu'il s'exprime et qu'il vienne à Gaza pour apaiser les craintes croissantes des civils.


Source : http://a-mother-from-gaza.blogspot.com

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Réformes

Même auteur

Laila al-Haddad

Même date

13 décembre 2006