Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1695 fois

Cisjordanie occupée -

Un soldat israélien tué, deux autres blessés près de Salfit

Par

Ce matin dimanche 17 mars, un soldat israélien a été tué et deux autres ont été blessés à l’entrée d’Ariel, la plus grande colonie israélienne illégale en Cisjordanie occupée, construite sur des terres palestiniennes volées. L'opération de résistance, menée par un Palestinien qui a réussi à s’enfuir, a eu lieu au nord de Salfit, le village où, il y a quatre jours, les troupes d’occupation ont assassiné Mohammad Jamil Shahin, 23 ans, (photo en fin d'article) et blessé 40 autres habitants palestiniens.

Un soldat israélien tué, deux autres blessés près de Salfit

Selon les médias du régime sioniste, le résistant palestinien aurait poignardé et tué un soldat posté au carrefour menant à la colonie sioniste d’Ariel puis, s’emparant de son fusil, il aurait tiré sur l’autre soldat (ils sont toujours au moins deux, surarmés, ndr).

Toujours selon les sources sionistes, le résistant palestinien aurait ensuite tiré sur les véhicules israéliens circulant sur la route réservée aux colons israéliens, en face de la colonie ; il aurait alors volé la voiture d’un colon et, toujours en possession du fusil du soldat, il serait arrivé au carrefour Gitain, où il aurait abandonné le véhicule et se serait enfui, à pied, vers le village palestinien de Burkin.

Les forces d’occupation ont immédiatement bouclé le secteur et lancé une invasion tout azimut de Burkin, Salfit et les autres villages alentour ; elles ont empêché des milliers de Palestinien de quitter leurs maisons, d’aller au travail et de mener leur vie quotidienne, ce qui est assimilable à une punition collective.

Photo

L’armée met en fait en pratique le protocole qu’elle appelle « cocotte-minute » et qui consiste à déployer sur une zone donnée des blindés, des forces d’élite, l’unité Oketz K9, des drones et un hélicoptère en vol stationnaire au-dessus du secteur. Ce protocole autorise la démolition de la maison de l’attaquant supposé, si l’armée israélienne décide qu’il est à l’intérieur.

Cette pression, destinée à pousser la population à dénoncer la résistance après l'exécution d'un soldat de l'armée d'occupation, atteint rarement son objectif ; ni les couvre-feux ni les démolitions de maisons ni les arrestations n'ont jamais abouti aux dénonciations tant espérées par l'armée coloniale. Ces mesures extrémistes et criminelles ont plutôt tendance à renforcer la cohésion de la population autour de ses résistants.

Le soldat de l’occupation tué aujourd’hui par un Palestinien est le deuxième depuis le début de cette année ; dans le même temps, 26 Palestiniens, dont 8 enfants, ont été tués par des soldats israéliens.

Photo
Mohammad Jamil Shahin, 23 ans,



Source : IMEMC


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Résistance

Même auteur

ISM-France