Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2168 fois

Cisjordanie occupée -

Un tribunal militaire condamne Murad Eshtewi à 10 mois de prison et à une amende de 10.000 shekels pour participation aux manifestations de Kufr Qaddum

Par

Un tribunal militaire de Salem a condamné l'activiste Murad Eshtewi, chef du Comité populaire du village de Kufr Qaddum, à 9 mois et demi de prison, et à une amende de 10.000 shekels (2.050€). Les forces israéliennes ont arrêté Eshtewi le 29 avril 2014 en pleine nuit et l'ont accusé d'organisation et de participation aux manifestations du village.

Un tribunal militaire condamne Murad Eshtewi à 10 mois de prison et à une amende de 10.000 shekels pour participation aux manifestations de Kufr Qaddum

La décision injuste du tribunal militaire stipule ce qui suit :

* 9 mois et demi d'emprisonnement,
* 10.000 shekels d'amende,
* une période probatoire de 5 ans après sa peine de prison, au cours de laquelle il ne pourra participer à aucune manifestation pacifique à Kufr Qaddum, sinon il sera passible d'une peine de 12 mois de prison,
* une période probatoire de 3 ans après sa peine de prison, au cours de laquelle il ne pourra participer à aucune manifestation pacifique contre l'armée israélienne n'importe où ailleurs, sinon il sera passible d'une peine de 6 mois de prison.

Murad est détenu à la prison militaire Majedo depuis son arrestation en avril, et il a depuis de nombreux problèmes de santé. Son avocat, Adel Samara, indique que Murad a perdu plus de 9 kilos à cause des conditions de détention dures et inappropriées.

Dans une lettre, Murad écrit :

"Les accusations dont je fais l'objet sont injustes parce que c'est notre droit légal de protester et de participer à des manifestations contre l'occupation, et de lutter pour notre auto-détermination en tant que Palestiniens." Il a ajouté que les marches pacifiques à Kufr Qaddum continueront même si l'occupation les réprime encore et encore.

Depuis l'arrestation de Murad, l'armée israélienne a haussé son niveau de brutalité dans sa répression des manifestations de Kufr Qaddum. 15 manifestants ont été blessés par des tirs à balles réelles ; rien que la semaine dernière, un jeune du village et un militant d'ISM ont été blessé de sang froid pour leur seule participation à une manifestation pacifique.

Murad appelle la communauté internationale et les Nations Unies à soutenir Kufr Qaddum, à rouvrir la route fermée par les forces israéliennes, à soutenir la quête juste d'une Palestine libre et à mettre fin à l'occupation et ses colons.

"Ils nous imposent des amendes pour acheter davantage de fusils et d'armes pour nous tuer," ajoute Murad.

Enfin Murad appelle la population de Kufr Qaddum à continuer à lutter contre l'occupation et à ne jamais capituler.


Sur cette vidée, Murad parle de ses activités de chef du Comité populaire de Kufr Qaddum




Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

ISM

Même date

4 décembre 2014