Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1675 fois

Um Salamuna -

Un village près de Bethléem proteste contre le Mur

Par

Environ 50 manifestants se sont rssemblés à Wadi Niis vendredi pour continuer les manifestations hebdomadaires non-violentes contre la construction du Mur dans la région qui a débuté ces derniers mois.
Le mur, qui est construit soi-disant pour la sécurité de la colonie voisine d'Efrat, annexera plus de 70% des terres du village voisin d'Um Salamona.

Un village près de Bethléem proteste contre le Mur


Photo Alice Grey : Prières sur la terre qui sera annexée par le Mur avant le début de la maninfestation

L'action de cette semaine fait partie de la campagne "Arrêtez le bain de sang à Bethléem" lancée en avril pour résister de façon non-violente au Mur dans la région de Bethléem. Plusieurs actions non-violentes ont été organisées par la campagne dans la région de Bethléem depuis son lancement.

Cette semaine, la manifestation avait un second thème : la libération du journaliste de la BBC, Alan Johnston, qui est détenu depuis le 12 mars par un groupe Islamiste de Gaza appelé l'armée de l'Islam.

Les meneurs de cette manifestation ont insisté sur le fait qu'aux yeux du monde, ce groupe représentait la Palestine et qu'il devrait donc se conformer à l'idéologie non-violente de ceux qu'ils prétendent représenter ; et que tous les groupes palestiniens devraient se soutenir dans la lutte contre l'occupation israélienne, et que M. Johnston, qui n'a rien à voir avec l'occupation et qui est en fait un ami des Palestiniens, devrait être libéré le plus vite possible.

Comme d'habitude, les Palestiniens ont prié sur la terre qui doit être annexée.
Cette semaine, la manifestation avait lieu dans une vigne qui sera bientôt perdue derrière le mur et elle était surveillée par une trentaine de soldats israéliens.

Après les prières, les manifestants se sont avancés pour marcher le long de la route située à côté des terres que le Mur traversera, mais ils ont été empêchés par les soldats. En dépit de la provocation des soldats qui ont poussé et frappé les manifestants, le caractère non-violent de la manifestation a été maintenu en permanence.

Comme les soldats tentaient de repousser les manifestants, ceux-ci se sont assis sur la route, en scandant : "Où est la paix, où est la justice ?"

Le sit-in a été maintenu pendant une courte période avant que la manifestation se disperse pacifiquement.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Um Salamuna

Même sujet

Le Mur

Même date

11 mai 2007