Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1124 fois

Bilin -

Un villageois frappé et arrêté à Bilin

Par

Le thème de la manifestation hebdomadaire d'aujourd'hui contre le Mur d'Apartheid à Bilin était la nécessité de mettre fin au conflit interne qui nuit à la cause palestinienne.
Les villageois avaient construit une potence avec des noeuds coulants et portaient des slogans tels que "Etat Palestinien", "Liberté pour les Palestiniens", "Indépendance pour les Palestiniens".
Sur l'échafaud était inscrit "Conflit interne".

Un villageois frappé et arrêté à Bilin


Photo ISM : Les villageois portent la potence qu'ils ont construit (voir les autres photos de la manifestation)

Une centaine de villageois ont été rejoints par 30 partisans israéliens et internationaux.

Après avoir atteint la porte dans le Mur et scandé des slogans anti-Occupation, quelques villageois se sont séparés du groupe principal pour essayer de démanteler les fils barbelés de la première barrière dans le Mur.

Les soldats ont répondu avec un nouveau type de bombes assourdissantes qui éclatent en l'air et du gaz lacrymogène.

Pendant ce temps, les soldats ont battu et enlevé Farhat Burnat, 26 ans, qui était parvenu à monter sur la porte. Il est actuellement en détention. Ils ont agressé et essayé d'enlever d'autres villageois mais les manifestants ont réussi à les dés-arrêter.

Les Forces d'Occupation Israélienne ont également utilisé un nombre important de bombes assourdissantes qui explosent en l'air et de gaz lacrymogène contre les manifestants pacifiques pour les disperser.

Certains se sont dispersés en souffrant des effets du gaz lacrymogène mais d'autres sont restés près de la porte et ont résisté à la violence militaire.

Un soldat s'est approché d'un Palestinien et lui a demandé de tendre la main avant de lui jeter une bombe assourdissante qui l'a touché à la poitrine avant d'exploser.

En tout, cinq personnes ont été légèrement blessées par des balles en caoutchouc et des passages à tabac.

Un représentant du Consulat Allemand est venu au village et a été informé des difficultés résultant du vol de plus de la moitié des terres du village.


Nouvelles de Farhat

Farhat Burnat sera détenu au centre de détention militaire d'Ofer pendant 4 jours, soupçonné d'"agression sur un soldat".

De nombreux habitants de Bilin ont été enlevés et détenus à Ofer suite à des accusations inventées de toutes pièces et, lors de leurs procès, aucunes preuves n'ont été retenues contre eux.



En savoir plus sur Bilin

Le Mur à Bil'in et l'expansion vers l'est de Modi`in Ilit par Nir Shalev


Le Mur de la Ségrégation menace les terres des villages de Bil'in et de Saffa par ARIJ


Rapport de B'Tselem et Bimkom : Le bloc de colonies de Modi'in Illit


Voir un extrait du film "Bilin, Mon Amour" de Shai Carmeli Pollak auquel a participé Emad Burnat

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

2 février 2007