Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5001 fois

Ramallah -

Une autre tentative pour nous faire taire - raid israélien chez moi, en pleine nuit

Par

Visitez aussi le site "Suppoort Ibrahim"

Je viens de passer 3 mois en Europe, voyageant pour parler, lors de nombreux événements, de notre souffrance, de nos rêves et de nos espoirs. J'ai appris beaucoup et j'ai vu des choses magnifiques. Mais mon expérience la plus importante fut de pouvoir dormir en toute sécurité, pendant 3 mois, sans crainte ni stress. Ce fut l'expérience la plus fantastique de toute ma vie.

Une autre tentative pour nous faire taire - raid israélien chez moi, en pleine nuit

Saeed Amireh à Stockholm, début novembre 2011
Vendredi dernier, 9 décembre, après un voyage long et dur, j'ai réussi à revenir en Palestine, dans mon joli village de Ni'lin. Ma famille et mes amis m'attendaient, et m'ont chaleureusement accueilli. Ils m'avaient beaucoup manqué.

Deux jours plus tard, le dimanche 11 décembre à 1h du matin, alors que je dormais, chez moi, des soldats de l'occupation israélienne ont envahi la maison de mon oncle, qui est proche de la nôtre. Un autre groupe de forces de l'occupation a envahi également la maison d'un autre de mes oncles et ils l'ont obligé à venir chez nous - pourquoi ? Je n'en ai aucune idée. Ils ont commencé à cogner à la porte, nous criant de l'ouvrir. Je dormais lorsque mon frère aîné m'a réveillé : "Les soldats essayent d'enfoncer la porte !" D'abord, je n'ai pas compris. Tout cela semblait tellement étrange. A moitié endormi, j'ai dit à mon frère : "De quoi tu parles ? Bon sang, mais qu'est-ce qui se passe ? Comment les soldats israéliens peuvent-ils être en Suède ? Ils m'ont suivi jusqu'ici ? Et depuis quand sont-ils autorisés à lancer des raids nocturnes en Suède ?" Mon frère m'a secoué : "T'es dingue ? Réveille toi ! On est à Ni'lin, à la maison, lève toi parce qu'ils vont défoncer la porte !"

Il n'a pas fallu longtemps avant que 25 soldats, venus de l'autre côté du mur d'apartheid (qui est tout près de notre maison) ouvrent la porte de force et surgissent chez nous. J'étais très nerveux, j'étais sûr qu'ils venaient m'arrêter. Ils nous ont tous mis dans une pièce, comme ils le font toujours lorsqu'ils envahissent une maison la nuit. minutes après, ils sont venus chercher mon frère Muhammed Amireh, qui a 18 ans. Ils l'ont poussé dans une autre pièce, l'ont pris en photo. Ils lui ont donné ensuite une convocation, il devait se présenter à la prison militaire d'Ofer le jeudi 15 décembre à 10h30, pour interrogatoire. Ils ont quitté la maison 30 minutes plus tard.

Nous sommes très inquiets, car ce n'est pas la première fois que quelqu'un est convoqué et ne revient pas. En décembre 2009, par exemple, Ibrahim Srour, un jeune de 18 ans de mon village, a été convoqué pour interrogatoire. Lorsqu'il s'est présenté, ils l'ont arrêté, l'ont emprisonné pendant 22 mois et lui ont collé une amende de 3500$ (ou bien il ferait 12 mois supplémentaires). Ibrahim n'a été libéré qu'il y a un mois. Cela a été très dur pour ma famille de régler les frais d'inscription.

La situation est très stressante parce que nous ne savons pas ce qui va arriver à mon frère Muhammed. Il fait ses études à l'université Birzeit. Il est en première année. S'il est arrêté, il la perd. Je souhaite et j'espère de tout cœur, et je prie pour que rien ne lui arrive. S'il vous plait, priez pour lui.


Photos de la résistance populaire à Ni'lin ici.

Source : Nilin's sons

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Incursions

Même auteur

Saeed Amireh

Même date

14 décembre 2011