Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1951 fois

Gaza -

Une chaîne de solidarité internationale avait redonné espoir à Karim, le blocus israélien l’a tué

Par



Karim est mort. Vous étiez nombreux à vous être mobilisés pour lui permettre de bénéficier d’une greffe du foie avec un don de son père, Nader Kullab.
Notre amie Sophia (Rose-Blanche) avait rencontré la famille à Khan Younes, au sud de la Bande de Gaza, fin 2013, et avait filmé cette première prise de contact.

Une chaîne de solidarité internationale avait redonné espoir à Karim, le blocus israélien l’a tué

Une chaîne de solidarité naquit alors pour lui permettre, accompagné de son père, de se rendre en Égypte. C'était début 2014, Karim avait 4 ans. Assez rapidement, il s’est avéré que l’hôpital du Caire qui les avait accueillis n’avait pas les moyens techniques pour envisager une opération aussi délicate en toute sécurité et Nader a demandé s’il était possible de réaliser l’opération dans un pays européen.

Des recherches ont été menées en urgence auprès d’hôpitaux français et espagnols, et c’est une équipe espagnole, dans un hôpital de Valence, qui a réagi la première positivement. Les fonds réunis par les militants ont permis à Kader et à Karim de s’installer quelques mois à Valence, le temps de l’opération de Karim et de sa convalescence.

Le petit garçon y a retrouvé le sourire, la santé et a commencé à apprendre l’espagnol. Sur la page Facebook créée à l’époque (1), on voit Karim, perché sur les épaules de son père, manifestant contre Israël à Valence, et de nombreuses photos du petit garçon souriant. (2)

Kader et Karim sont rentrés ensuite à Gaza pour retrouver leur famille, la mère Sherin et les frères.

Photo

Récemment, Karim a fait une rechute qui a nécessité son départ en urgence au Caire. Nous avons appris la terrible nouvelle de sa mort mardi 24 septembre.

Nous savons bien qu’une greffe de foie, en particulier à partir d’un donneur vivant, est une opération extrêmement délicate, et que les risques post-greffe, en particulier d’infection, sont nombreux. Mais nous connaissons également les conditions de vie de la population de Gaza sous un blocus infernal depuis plus de 10 ans, les pénuries de médicaments, d’eau potable, d’électricité. Comment un enfant ayant subi cette opération aurait-il pu s’en sortir dans une situation pareille ?

La mort de Karim nous touche particulièrement parce que nous l’avons connu et que notre chaîne de solidarité a remporté une victoire en lui permettant d’être opéré en Europe. Nous sommes hélas plus souvent confrontés à notre impuissance qu’à la joie de nos réussites, dans notre militantisme de soutien à ce peuple que nous aimons et dont le sort, aux mains d’une occupation israélienne génocidaire, nous révolte et nous indigne.

Mais Karim n’est pas seul à être touché dans sa chair par les effets du blocus. Des milliers de Palestiniens de Gaza sont privés de soins, de médicaments, du droit à être soigné, droit humain fondamental.

Karim ne nous les fait pas oublier, au contraire, il nous rappelle que le blocus tue chaque jour et que nous ne crierons jamais assez fort qu’il doit être levé.

Repose en paix, Shahid. Tu restes vivant dans nos cœurs.

* * *

Pour se souvenir de l’histoire de Karim :
* Une victoire de la solidarité, Karim pourrait être bientôt opéré en Espagne, ISM-France, 28 mars 2014.

* Karim et son père sont en Espagne, ISM-France, 8 avril 2014.

* Campagne urgente de solidarité pour sauver Kareem, ISM-France, 27 novembre 2013.

* la page Facebook de Nader Kullab, avec de nombreuses photos prises lors du séjour en Espagne, en particulier avec le footballeur Ronaldo.


Une cagnotte a été créée pour participer aux frais de rapatriement du corps de Karim d’Egypte à Gaza.

Photo
Karim, un vrai ange



(1) Cette page, créée initialement par Sophia en juillet 2014, a été gérée par Bakhta et Delphine lors de l’attaque de Gaza par l’occupant sioniste (juillet-août), ce qui a permis à Sophia de créer l’association Life pour Gaza et la campagne Ftour pour Gaza, qui sont donc nées de cette chaîne de solidarité.

(2) Le témoignage de Bakhta :
"J'ai connu Karim grâce à Sophia qui avait partagé sur Facebook des informations sur la situation médicale du petit garçon et sur son prochain voyage à l'étranger pour une prise en charge. Avec Delphine, une amie Facebook, nous avons été très sensibles à l’histoire de Karim et de sa famille, et nous avons pris la décision d'aller le voir quand il a pu enfin être pris en charge à Valence pour sa greffe de foie.
Le 9 août 2014, nous avons pris le train pour un long trajet de 13 heures, mais nous étions tellement contentes de les rencontrer.
A notre arrivée dans le centre d’hébergement où ils étaient installés, à Alicante, ce fut compliqué de communiquer, moi et Delphine ne parlant pas l'arabe, mais nous avons quand même pu partager 5 jours ensemble, du matin au soir, avec un immense bonheur.
Petite anecdote au passage, quand nous avons proposés à Nader et Karim de sortir pour se promener, Nader ne comprenant pas ce qu'on lui disait, nous a dit NON. Nous avons trouvé une femme qui a pu traduire, et Nader nous a dit OUI avec un grand sourire. Et nous voilà partis dans les rues de Alicante, toute la journée, à faire les magasins, à manger, à boire et à nous promener. De très bons moments que je n'oublierai JAMAIS. Aujourd'hui c'est une immense tristesse d'apprendre ce décès.
Je t'aime Karim, tu resteras graver dans mon cœur pour TOUJOURS.
"






Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Solidarité

Même date

27 septembre 2018