Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1778 fois

Jérusalem -

Une cour de jeux d'enfants et une tente pour femmes font partie des dernières cibles israéliennes dans la Vieille Ville de Jérusalem

Par

> Playgrounds_for_Palestine_ztqggz@cmpgnr.com

La municipalité israélienne de Jérusalem a récemment publié des ordres de démolition pour une cour de jeu et six maisons dans la Vieille Ville.
La cour de jeu fait partie d'un grand établissement de détente pour femmes et enfants dans le Centre Social de Burj Al Luq Luq situé dans le quartier Musulman de la Vieille Ville.

Cet établissement ayant déjà fait l'objet de précédentes tentatives de démolition, il semble que cet espace soit convoité afin de construire 30 maisons, une synagogue et une école religieuse pour les Juifs.

Ces derniers ordres de démolition doivent être considérés dans le contexte de la politique de judaisation de Jérusalem et de la destruction systématique des équipements destinés à encourager l'éducation des enfants palestiniens.

Les démolitions actuelles, comme tous les autres, ont été ordonnées en violation flagrante du droit international et des résolutions de l'ONU concernant le statut de Jérusalem-Est.

Bien sûr, ce n'est pas la première fois qu'Israël démolit des cours de jeu ou prend pour cible les enfants, en particulier :

Le 22 février 2006, les Forces d'Occupation Israélienne ont rasé au bulldozer un nouveau parc, comprenant une cour de jeu et une piscine financées par les Etats-Unis, au prétexte qu'elles avaient été construites "illégalement".


Ironiquement, la présence et les protocoles d'Israël dans les Territoires Occupés ont été universellement condamnés comme étant illégaux, en se basant sur la résolution 242 de l'ONU et la 4ème Convention de Genève, parmi d'autres principes du droit international.

Le 10 janvier de cette année, Haaretz a fait état de la démolition de la seule cour de jeu dans une communauté Arabe "non reconnue" où 200 enfants n'avaient que les décharges d'ordures pour jouer avant l'aide de l'Union Européenne pour y construire une cour de jeu.

Encore une fois, le prétexte était dans ce cas la construction "illégale" de la cour de jeu.

Ces démolitions de cour de jeu ne sont que quelques exemples dans lesquels les enfants Palestiniens sont la cible d'Israël.

Nous, le Conseil d'Administration de Playgrounds for Palestine, ajoutons notre voix à celle du Conseil d'Administration du Centre Social de Burj Al Luq Luq pour demander à la Communauté internationale d'intervenir au nom des enfants palestiniens en exerçant une pression sur Israël afin qu'il respecte le droit international et qu'il cesse sa politique de destruction de la société palestinienne.


Nous demandons à toutes les O.N.G.s travaillant dans le domaine des droits de l'Enfant à étudier comment la démolition d'une cour de jeu d'enfants viole la Convention relative aux Droits de l'Enfant des Nations Unies.

Nous demandons aux personnes de toutes les religions dans le monde entier de se tenir aux côtés des résidants Musulmans et Chrétiens de Jérusalem dans leur résistance à cette dernière attaque dont les principales victimes sont les femmes et les enfants locaux.



Sur les enfants palestiniens :

Chris Hedges, journaliste et ancien chef du bureau au Moyen-Orient du New York Times et lauréat du Prix Pulitzer a écrit dans "A Gaza Diary: Scenes from the Palestinian Uprising," Harper's magazine, October 2001, p. 64 :
"J'ai vu des enfants se faire tuer au Salvador, en Algérie, au Guatemala, à Sarajevo, mais je n'avais jamais vu avant des soldats attirer des enfants dans un piège comme des souris et les assassiner pour le sport."


Toute personne qui serait en mesure d'aider les habitants de la Vieille Ville de Jérusalem, merci de bien vouloir contacter l'association Playgrounds For Palestine à l'adresse ci-dessous :
Playgrounds_for_Palestine_ztqggz@cmpgnr.com

Source : www.PlaygroundsforPalestine.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Démolitions de maisons

Même date

4 avril 2007