Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4128 fois

Ramallah -

Une étudiante britannique blessée par le tir illégal de grenades lacrymogènes sur les manifestants par l'armée israélienne

Par

Le vendredi 30 juillet 2010, une étudiante britannique a été blessée à la jambe par une grenade lacrymogène lancée directement sur elle par les soldats israéliens qui ont violemment réprimé une manifestation pacifique en Cisjordanie.
Ellie Kidd, 23 ans, du nord de Londres, ne peut actuellement pas marcher en raison des blessures causées par la grenade lacrymogène tirée à environ 200 mètres d’elle.

Une étudiante britannique blessée par le tir illégal de grenades lacrymogènes sur les manifestants par l'armée israélienne



Kidd fait partie des nombreux blessés à An Nabi Saleh où les soldats israéliens font souvent fi du droit international en tirant directement sur les manifestants




Il est illégal de lancer des grenades lacrymogènes directement sur des êtres humains mais les soldats israéliens ignorent fréquemment les règles de tir les obligeant à tirer en l’air et non pas directement sur les groupes de manifestants pacifiques.

Kidd avait rejoint une manifestation dans le village palestinien d’An Nabi Saleh à 30 km au nord de Ramallah, où les habitants protestent, depuis Janvier 2010, contre le vol de leurs terres par la colonie israélienne voisine d’Halamish*.

Kidd se trouvait avec 15 autres militants pacifistes internationaux et israéliens, dont la présence dans d’autres manifestations comme à Bil'in avait, auparavant, découragé l'armée d’utiliser ce type de violence pour réprimer les manifestations. Mais depuis le début, les manifestations à An Nabi Saleh ont été réprimées avec une violence manifestement disproportionnée** et de nombreuses personnes ont été blessées au cours des six derniers mois ***.

Photo

Des grenades lacrymogènes de ce type ont été tirées, de façon illégale, directement sur les manifestants lors de nombreuses manifestations

Kidd a déclaré: «La manifestions avait à peine commencé que les soldats israéliens commençaient à tirer des grenades lacrymogènes directement chez nous. J'ai entendu le premier tir et j’ai regardé autour de moi, mais nous n’avions pas le temps de nous extraire de la route.
L'armée israélienne n'a aucun respect du droit international, ou même des propres lois israéliennes****, et encore moins de respect pour les Palestiniens qui devraient avoir le droit de manifester contre le vol de leurs terres sans risquer d’être blessés ou tués
."

«J'ai vu les soldats tirer directement sur des enfants palestiniens qui n'avaient que 5 ans. Il est temps que le gouvernement britannique et le reste du monde arrêtent d’ignorer les crimes de guerre qui sont commis ici tous les jours par Israël. "

Photo

Les soldats israéliens répriment les manifestations à An Nabi Saleh depuis qu'elles ont commencé en Janvier 2010, y compris en tirant directement sur des groupes d'enfants


Pour plus d’informations, contactez :
ISM Media Office
palreports@gmail.com
0546 180 056




Notes :

* La colonie illégale d’Halamish (Neve Zuf), située en face d'An Nabi Saleh, s’est emparée illégalement de près de la moitié des précieuses terres agricoles du village. En Janvier 2010, des centaines d'oliviers appartenant aux villageois ont été déracinés par les colons.


** Les manifestations d'An Nabi Saleh sont régulièrement réprimées par des dizaines de soldats armés de fusils d'assaut M16, de gaz lacrymogènes, de balles en acier recouvert de caoutchouc et de grenades à percussion, ceci malgré le fait que le Bureau de Coordination du District ait confirmé que la source que les villageois tentent d’atteindre chaque semaine se trouve sur la terre palestinienne.


*** Pour les nombreux blessés d’An Nabi Saleh, voir par exemple:

20 mars 2010 : plus de 25 blessés à An Nabi Saleh

26 février 2010 : 6 blessés lors de l'attaque des manifestants à An Nabi Saleh par les soldats israéliens

5 mars 2010 : La police des frontières blesse grièvement un jeune de 14 ans à An Nabi Saleh


**** En Décembre 2009, une décision d’un tribunal israélien a accordé les droits de propriété de la terre à l’un des résidents d’An Nabi Saleh, mais cette décision a été ignorée par les soldats et les colons.

Source : http://palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM

Même date

1 août 2010