Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1676 fois

Jérusalem -

Une journée à Ma’ale Adumin

Par

Il n'y a que quinze minutes en autobus de Jérusalem à la colonie de Ma'ale Adumin. Après avoir traversé les grilles gardées, votre première impression est celle d'une banlieue Miami-style. A midi, la ville semble presque abandonnée parce que la majeure partie de ses habitants est partie travailler à Jérusalem pour la journée.

Une journée à Ma’ale Adumin


Où l'on retrouve les oliviers centenaires volés aux Palestiniens (photo Palestine Monitor)

Mais une fois que vous avez atteint la grille qui entoure Ma'ale Adumin, un sentiment étrange commence à vous gagner. Ce patchwork de béton nettement agencé semble totalement incongru dans le paysage aride palestinien alentour.

En laissant la ville derrière par un des rares passages rare dans la grille, une autre réalité émerge instantanément. Juste à l'extérieur de la grille, sur la colline, un berger bédouin et son fils font paître leur troupeau de moutons. Le contraste entre les deux mondes ne pourrait pas être plus frappant.

Créée en 1975 par un petit groupe de colons, Ma'ale Adumin est une des colonies israéliennes les plus importantes. Située au centre de la Cisjordanie , la zone toute entière de Ma'ale Adumin, en comprenant les zones construites et celles réservées à l'expansion, occupe un alarmant 1% du territoire total de la Cisjordanie . Ma'ale Adumin est devenue une grande ville israélienne, avec 35.000 habitants. Sa population est composée d'un mélange de juifs religieux et laïques, et elle reste une ville pour Juifs seulement.

En dépit de toutes les promesses faites par Israël au cours des actuels pourparlers de paix sur l'arrêt de la construction des colonies, Ma'ale Adumin est en plein boom, avec un taux annuel d'augmentation de la population de 5,3% en 2006. Les projets d'expansion, toujours sur la table, parlent d'une augmentation du nombre d'habitants jusqu'à 80.000.

Les colonies israéliennes sur le territoire palestinien occupé pendant et après la Guerre des Six-Jours de 1967 sont explicitement illégales selon la législation internationale. L'Article 49 de la 4ème Convention de Genève dit clairement que "La puissance occupante ne peut déporter ou transférer des parties de sa propre population civile sur le territoire qu'elle occupe."

Ainsi, la présence de quelques 470.000 colons israéliens en Cisjordanie , dont Jérusalem Est, est sans aucun doute possible une violation de la Convention de Genève. De plus, la question des colonies israéliennes sur le territoire palestinien continue de faire obstruction aux tentatives de parvenir à une paix juste et durable.

Bien que Ma'ale Adumin ait l'air d'une banlieue endormie, la colonie représente une grande valeur stratégique pour Israël à cause de sa situation à l'est de Jérusalem. Israël a un projet à long terme de connecter la colonie de Ma'ale Adumin à l'anneau de colonies israéliennes qui encerclent Jérusalem Est, également occupée en 1967, dans un effort pour saper les revendications palestiniennes sur cette partie de la ville comme capitale d'un futur Etat palestinien.

Le plan appelé E1 vise à remplir l'espace entre Ma'ale Adumin et les colonies de Jérusalem Est par de nouvelles unités de logements, créant une continuité territoriale sur le terrain. Ce qui constituera en retour une ouverture vers la Vallée du Jourdain, une autre région qu'Israël considère comme d'une importance stratégique.

De plus, la connexion de Ma'ale Adumin avec les colonies de Jérusalem Est, de même que les autoroutes qui les relient, et le mur qui les entoure, entraveront la croissance de toute ville ou quartier palestiniens situé à l'intérieur ou dans le voisinage de Jérusalem et assurera la main mise d'Israël sur la ville. C'est pour cette raison que tous les hommes politiques importants ont exprimé leur intention de garder Ma'ale Adumin, ainsi que d'autres blocs de colonies importants, sous souveraineté israélienne, sans se préoccuper de n'importe quelle négociation de statut final avec les Palestiniens.

Cette position compromet gravement l'idée même d'un futur Etat palestinien, parce qu'il bloque la contiguïté territoriale entre les parties nord et sud de la Cisjordanie , faisant de la Palestine une série éparpillée de bantoustans séparés par des colonies israéliennes et de rocades et donc non viable comme Etat indépendant et souverain.

Voir les photos de Ma'ale Adumin

Source : Palestine Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Palestine Monitor

Même date

19 janvier 2008