Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2794 fois

Naplouse -

Une mosquée incendiée à Aqraba dans ce qui semble être une attaque "prix à payer"

Par

Aux premières heures de mardi matin [14 octobre], un groupe de colons sionistes venant des colonies illégales proches d'Aqraba, près de Naplouse, ont mis le feu à la mosquée, à la sortie du village. L'enquête montre jusqu'à présent que le bâtiment a été incendié vers 2h du matin, par un cocktail Molotov jeté dans la salle de prière des femmes par une fenêtre du rez-de-chaussée. Quelques heures plus tard, les villageois qui habitent près de la mosquée ont vu les flammes et ont réussi à éteindre le feu. L'incendie a provoqué des dégâts importants à l'intérieur de la mosquée.

Une mosquée incendiée à Aqraba dans ce qui semble être une attaque 'prix à payer'

La police est arrivée vers 6h30 et a entrepris le recueil des preuves. Le policier a cependant expliqué aux activistes d'ISM que la responsabilité principale de l'enquête reposerait sur l'autorité israélienne.

Photo


Gloria Nafiz Abu Saqer, chargée des relations publiques à la mairie d'Aqraba, explique la difficulté de la situation : "Le village d'Aqraba est encerclé par pas moins de 7 colonies illégales ; les Palestiniens vivent sous menace constante du harcèlement et sont confrontés tous les jours à la violence des colons."

Photo


Selon Ayman Banifadl, maire d'Aqraba, les auteurs pourraient être du même groupe de colons qui a commis plusieurs crimes haineux auparavant dans la région. Il fait cette déduction d'après les graffiti écrits en hébreu sur le murs de la mosquée incendiée, avec la même signature que la dernière fois, quand des colons ont incendié un bâtiment à proximité du village. Le message fait référence à ce qu'on appelle "campagne prix à payer" qui est basée sur l'idée que les Palestiniens doivent payer pour des actions que les colons considèrent comme prises contre les colonies illégales.

Photo


Banifadl a déclaré : "Les graffiti disent 'prix à payer' mais nous ne savons pas de quel prix il s'agit. Nous sommes sous occupation et nous payons d'ores et déjà tous les jours un prix pour quelque chose, sans savoir pourquoi."

Mot à mot, le graffiti dit : Prix à payer / Tappuah / Kahane.

Il se réfère peut-être au sioniste extrémiste Meir Kahane (1932-1990) qui vivant dans la colonie illégale de Kfar Tappuah. Kahane et son fils Binyamin Ze'ev Kahane (1966-2000) sont connus pour leur extrémisme de droite très actif et leur parti politique, Kahane Chai (ce qui signifie, Kahane vit). Kahane Chai a été interdit en 1994 et est considéré comme une organisation terroriste par l'Union européenne et les gouvernement des Etats-Unis, du Canada et d'Israël.


Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

ISM

Même date

17 octobre 2014