Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1514 fois

Gaza -

Une nonne et un prêtre américains se joignent aux actions non-violentes des Palestiniens à Gaza

Par

Wael Baroud : "Le monde entier et la communauté internationale ont fermé les yeux et ne nous ont pas protégé contre les attaques israéliennes incessantes. Nous devons faire quelque chose…
Nous sommes prêts à être tués et devenir des martyrs pour Dieu et la liberté. Nous ne craignons pas les Israéliens.
Nous ne sommes pas meilleurs que les enfants de Beit Hanoun, qui ont été abattus tandis qu'ils dormaient dans le dernier massacre israélien à Beit Hanoun."

Une nonne et un prêtre américains se joignent aux actions non-violentes des Palestiniens à Gaza


Photo AFP : Extraordinaire démonstration de résistance non-violente donnée par les Palestiniens de Gaza

Le père Peter et la soeur Mary Ellen des Etats-Unis ont rejoint la population de Jabaliya, à Gaza, dans leur action non-violente pour protéger la maison de Mohamed Wael Baroud, menaçée de destruction.

Samedi, des centaines de voisins ont entouré sa maison et sont montées sur le toit après qu'il ait reçu un appel de l'armée israélienne l'informant qu'il avait 30 minutes pour évacuer sa maison avant qu'elle soit détruite par des missiles.

"Je suis stupéfiée par le courage et la solidarité de ces gens. C'est un exemple vivant de la fraternité entre les hommes contre l'injustice de la punition collective", a déclaré Soeur Mary Ellen.

Seulement deux semaines après le meurtre de deux manifestantes pacifistes à Gaza, le mouvement a pris de l'ampleur après que les Palestiniens aient récemment stoppé deux attaques aériennes israéliennes programmées contre des maisons d'activistes.

Ces deux succès récents du mouvement de la résistance non-violente palestinienne semblent avoir contrecarré, pour la première fois, les attaques aériennes israéliennes en raison du grand nombre de personnes mobilisées.

Le propriétaire de la maison, Wael Baroud, un leader au sein des Comités de Résistance Populaires (CRP) a déclaré :
"Le monde entier et la communauté internationale ont fermé les yeux et ne nous ont pas protégé contre les attaques israéliennes incessantes. Nous devons faire quelque chose…
Nous sommes prêts à être tués et devenir des martyrs pour Dieu et la liberté. Nous ne craignons pas les Israéliens.
Nous ne sommes pas meilleurs que les enfants de Beit Hanoun, qui ont été abattus tandis qu'ils dormaient dans le dernier massacre israélien à Beit Hanoun
."

Le fait que des armées ne fassent pas de distinction entre les civils non-armés et les combattants armés est une contravention à la Convention de Genève.

Israël pratique la stratégie illégale de téléphoner aux habitants des maisons ciblées peu avant que les maisons soient détruites, en leur donnant tout juste le temps de récupérer quelques objets de valeur avant de fuir.

Cette pratique a été employée dans plus de 60 cas à Gaza, malgré le fait que les actes de punition collective soient un crime en vertu du droit international.


Pour contacter le Père et la Soeur :

A Jabaliya,
Père Peter : 0546259547
Soeur Mary Ellen : 0547947159



A VOIR :

Film sur la réalité de la vie à Gaza (en anglais - durée 5 mn 24s

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Non Violence

Même auteur

ISM

Même date

21 novembre 2006