Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1400 fois

Ramallah -

Une nouvelle colonie sur les terres de Ni'lin

Par

24.04.2012 - Un groupe de jeunes colons venant de la colonie sioniste illégale Hashmonaim a entrepris la construction d'un nouvel avant-poste sur une terre palestinienne privée le 10 avril. L'avant-poste sera appelé "Or Hadash" (Nouvelle lumière en hébreu), une référence biblique. Des soldats israéliens sont venus sur les lieux et ont confisqué quelques outils, mais ils n'ont pas empêché les quelques 100 colons de poser les fondations de l'avant-poste. La construction de colonies sur les terres palestiniennes privées est considérée comme illégale tant par le droit international que par le droit israélien.

Une nouvelle colonie sur les terres de Ni'lin

Photo du 24 février qui montrent un groupe de colons de Hashmonaim commençant à préparer le terrain pour l'installation du nouvel avant-poste
"Nous proclamons que la terre d'Israël est pour le peuple d'Israël", a dit la chef colon Daniella Weiss, ancienne maire de la colonie Kedumim, dans un discours pendant le vol de la terre. Weiss a également parlé du soutien que l'entreprise coloniale reçoit du fonds fiduciaire Nachala, (1) un organisme international qui se consacre à l'expansion des colonies en Cisjordanie .

Un noyau de jeunes hommes et femmes s'étaient préparés à rester sur le site. "Nous récupérons notre patrimoine, qui nous attend depuis 2000 ans," a dit un des jeunes colons pour commenter leur vol de terre, se fichant complètement de ceux qui s'en occupent depuis des millénaires.

Les propriétaires palestiniens ont été dans l'incapacité de travailler leurs terres depuis plusieurs années à cause de la construction du mur d'annexion, qui a démarré en 2008 "pour des raisons de sécurité". Depuis le début de l'occupation de la Cisjordanie en 1967, le village de Ni'lin a perdu 50 km² sur ses 58 d'origine.

L'expansion des cinq colonies illégales qui encerclent le village à l'est, à l'ouest et au nord a volé 43km² de terres, et ce vol a obligé quelques 7000 villageois à partir chercher ailleurs une vie meilleure puisqu'ils avaient été dépouillé de leurs terres. La population de Ni'lin est constituée d'agriculteurs et sans accès à leurs terres, ils ne peuvent subvenir aux besoins de leurs familles.

Ni'lin est un bon exemple de la manière dont l'entreprise coloniale chassera la population palestinienne si elle se poursuit sans entrave. Ces événements récents montrent également comment le mur d'annexion et l'armée israélienne participent de cette équation en coupant physiquement les Palestiniens de leurs terres et en protégeant les colons même s'ils enfreignent la loi.


(1) "La fondation Nachala agit en faveur de la colonisation sioniste au pays d’Israël, en particulier en Judée et Samarie. Depuis les premières acquisitions de terres en Israël au début du vingtième siècle, la fondation Nachala agit comme fidèle du peuple juif au pays d’Israël, prenant des initiatives et investissant de nombreuses ressources afin de développer la colonisation en Israël." La suite, si on veut en savoir plus, sur www.nachala.net...

Photo

Source : Nilin's sons

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Colonies

Même date

26 avril 2012