Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1472 fois

Hébron -

Une petite fille de cinq ans meurt de terreur après que les forces israéliennes aient arrêté son père

Par

La nuit dernière, une fillette de cinq ans est morte, au sud de la Cisjordanie, malgré la lutte de l'hôpital. La branche d'Hébron de la Société du Prisonnier Palestinien (PPS) a publié les détails aujourd'hui et indique que la cause de la mort est la terreur.

Une petite fille de cinq ans meurt de terreur après que les forces israéliennes aient arrêté son père

Comme cela se passe habituellement dans une campagne d'arrestations, les forces israéliennes ont envahi la maison pendant que la famille dormait. Les soldats hurlaient, étaient violents, déchirant les affaires personnelles, jetant les meubles, poussant les membres de la famille, les tenant en joue.

La Société du Prisonnier Palestinien rapporte que durant ces rafles, les forces israéliennes utilisent généralement des jeeps et des tanks, enfoncent les portes, tirent des grenades lacrymogènes et des balles, font entrer les chiens dans les maisons et battent les gens.

Le directeur de PPS à Hébron, Amjad Najjar, suit ce cas : "La conduite des soldats d'occupation est celle de pirates. Ils persécutent et violent les lois internationales, les droits de l'homme et les valeurs religieuses. Ce genre d'opération anéantit les personnes, en particulier les enfants."

Ces invasions effraient les plus solides des adultes, qui savent qu'ils peuvent ne pas en réchapper. Et on connaît bien les dégâts psychologiques que ces intrusions nocturnes peuvent faire sur les enfants.

Au début du mois, les forces israéliennes ont enfoncé la porte de la maison de Al Tardh. Ebtisam, petite fille de cinq ans et demi, a été terrifiée par les soldats qui hurlaient sur elle et sur sa famille, les forçant à sortir dans le froid. Devant les enfants, les forces israéliennes ont arrêté le père. La petite fille a été emmenée à l'hôpital en état de choc, et elle ne s'en est pas remise.

Et malgré la mort de sa fille, Ibrahim Al Tardh reste en prison, lui-même atteint d'une maladie cardiaque qui nécessite un traitement urgent.

Source : Palestine News Network

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Enfants

Même auteur

Palestine News Networks

Même date

24 février 2007