Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3337 fois

Egypte -

Vendredi 4 février, 23h15 : d'intenses bagarres viennent de commencer dans les rues, sous de ma fenêtre, entre voyous et manifestants.

Par

Il y a eu aujourd'hui 2,5 millions de gens sur la place Tahrir, et une ambiance très festive. Amr Moussa, Secrétaire de la Ligue Arabe, était parmi les manifestants, ce qui a un peu rassuré par rapport aux craintes de violence. 300 agents de Moubarak ont changé de camp et se sont joints aux manifestants. Il y a eu un témoignage d'Alexandrie ce matin, sur France 24, un jeune homme a avoué qu'on l'a payé 5000 livres égyptiennes (environ 800 euros) pour se déguiser en manifestant et attaquer les gens. Il a dit qu'il avait accepté seulement parce que sa mère est morte et qu'il a toute sa famille à sa charge, mais qu'après avoir vu tout ce qui s'est passé, il aurait préféré que ses frères et sœurs meurent plutôt que d'avoir accepté.

Vendredi 4 février, 23h15 : d'intenses bagarres viennent de commencer dans les rues, sous de ma fenêtre, entre voyous et manifestants.


Place al-Tahrir, au Caire, vendredi 4 février au soir (photo Al-Jazeera)

Après avoir vécu un moment d'euphorie cet après-midi, avec plus de 2 millions de personnes dans la rue et une halte de la violence la nuit dernière, je me suis rendue compte avec d'autres à l'approche de la nuit que la foule était dans une posture d'attente, et que cela était peut-être très mauvais stratégiquement.

De nouvelles manifestations sont prévues pour dimanche 6, mardi 8 et vendredi 11, ce qui permettra à certains de respirer et peut-être aussi de faire marcher un peu l'économie, mais le danger maintenant est que les gens commencent à avoir faim, les souks sont vides, et qu'on se dirige vers un état de siège. Mais le courage de ceux qui sont restés sur la place depuis une semaine en combattant la police et les voyous, et l'opinion publique du monde entier me rassurent pas mal. Et la nuit n'est pas finie.




Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Résistances

Même auteur

Gwenette Robertson

Même date

4 février 2011