Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4661 fois

Gaza -

Vik, un ami, un frère, un humaniste

Par

Eva Bartlett faisait partie de l'équipe ISM qui est restée à Gaza pendant l'attaque sioniste de décembre 2008-janvier 2009

J'ai entendu parler de Vik avant d'arriver à Gaza. Il venait d'être blessé, le 16 septembre 2008, par le jet d'un canon à eau des forces israéliennes d'occupation qui avait brisé les vitres du bateau de pêche qu'il accompagnait et il avait été légèrement blessé par les éclats de verre. (1)
Lorsque je l'ai rencontré, il n'était qu'humilité et humour. Un homme sensible, totalement impliqué pour la justice en Palestine. D'autres le connaissaient mieux que moi et depuis plus longtemps, et m'ont raconté ses arrestations par les forces d'occupation, l'expulsion et autres histoires édifiantes. Mais par dessus tout, ce qui ressortait de son anglais intelligible et de ses jurons en italien, c'était son humanisme.

Vik, un ami, un frère, un humaniste

La marine israélienne l'a brièvement expulsé de Gaza, lorsqu'elle a kidnappé 15 pêcheurs palestiniens et les 3 activistes qui les accompagnaient, dont Vik, en novembre 2008, dans les eaux palestiniennes. Au moment de l'enlèvement, il a plongé dans les eaux froides pour éviter d'être pris et avait eu une hydrocution..

Il est revenu à Gaza, à nouveau avec Free Gaza, avant qu'Israël ne lance sa guerre sur Gaza. Il a continué à écrire depuis la Bande bouclée et bombardée.

"Restons humains", disait-il toujours. Et c'est le titre de son livre sur le massacre israélien de Gaza, en décembre 2008 et janvier 2009. Rester humain.

Le blog de Vic, Guerrila Radio, a donné voix aux Palestiniens, qui ont des voix fortes mais à qui on refuse les micros.

Photo

Pendant l'attaque israélienne contre Gaza, nous avons tous travaillé ensemble, montant dans les ambulances, témoignant sur les martyrs et es blessés. Vik était sans arrêt au téléphone, dictant ses reportages aux médias italiens qui les diffusaient.

Outre la perte d'un être humain concerné, d'un activiste engagé et d'un ami, je suis triste pour le groupe qui a fait ça. Il savait certainement que Vik était avec eux, pour eux. Mais dans toute société, y compris dans la mienne, il y a des extrémistes, des gens qui se fourvoient.

Vik était là, parmi les victimes de la guerre, parmi les martyrs dont les médias ne parlent pas, à célébrer la beauté et la culture de la Palestine, à danser la Dabke lors de mon mariage.

Il était là pour plaisanter avec nous, nous conseiller, fumer la shisha au bord de la mer... Il écrivait vrai, il parlait vrai, il restait humain.

Vik, mon frère, allah yerhamek, merci mille fois pour ton humanité et ton importante contribution à la justice en Palestine. Tu me manqueras, et ton sourire, ton humilité, ton humour, ta joie de vivre.
Yatikalafia ya Vitorrio.


(1) ICI la vidéo de l'attaque

Photo

Source : In Gaza

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

Eva Bartlett

Même date

16 avril 2011