Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2566 fois

Hébron -

Visite à la mère du gréviste de la faim Ayman AlSharawneh, à l'hôpital d'AlKhalil

Par

Dans le service de cardiologie de l'hôpital Aliah à AlKhalil/Hébron, Zahra Mohammed Issa Alsharawneh, 61 ans, la mère du prisonnier gréviste de la faim Ayman AlSharawneh est étendue sur un lit, le corps épuisé par le manque d'eau et de nourriture, après qu'elle ait annoncé qu'elle entrait en grève de la faim illimitée en solidarité avec son fils Ayman, lui-même en grève de la faim depuis plus de 236 jours.

Visite à la mère du gréviste de la faim Ayman AlSharawneh, à l'hôpital d'AlKhalil

Une bataille de la volonté

Son fils Jihad est assis près d'elle : "Elle ne mettra fin à sa grève que lorsque Ayman sera à côté d'elle," dit-il au Centre Arhar pour les études sur les prisonniers et les droits de l'homme. Il ajoute : "Ma mère a annoncé sa grève de la faim quand elle a perdu espoir dans les gens qui ne font que parler ; elle n'a pas vu d'autre alternative que la bataille de la volonté, et c'est aujourd'hui le 5ème jour de grève. Elle refuse de manger quoi que ce soit tant qu'Ayman ne sera pas là, le martyre ou la liberté. Nous sommes derrière lui et nous continuerons notre grève jusqu'à ce que les consciences se réveillent."

Jihad continue : "Tous les jours, nous essayons de convaincre ma mère de prendre quelques liquides pour sa santé, mais elle refuse et nous dit, 'pas de nourriture sans Ayman, ne me réveillez que quand il sera là'."

C'est une bataille de la volonté et du défi, la bataille d'une mère, de la compassion, de l'amour pour son fils Ayman.

"Je veux mon père"

Ismail, le fils d'Ayman, est assis près de sa grand-mère et de son oncle, observant ce qui se passe autour de lui, son père en grève de la faim et absent, et sa grand-mère allongée sur un lit d'hôpital.

Les yeux pleins de larmes, il nous dit : "Mon père que j'aime et que je respecte est absent, il est dans une cellule d'isolement sans pitié, et ici nous n'entendons que des paroles, beaucoup de discussions, des baisers, des mots de bienvenue ; ce n'est pas cela que je veux, je veux mon père. Nous sommes déterminés jusqu'au dernier soupir, nous ne terminerons notre grève qu'au retour de mon père, la tête haute au-dessus de ses ennemis."

Il gagnera

Pendant que j'étais dans la chambre, je voulais lui parler. J'ai demandé à Jihad, "Comment va-t-elle ? Est-ce qu'elle se réveille ?" Il m'a répondu : oui !

Quelques instants plus tard, elle s'est réveillée, a salué les visiteurs et m'a dit : "Yamma, ma chérie, mon fils m'est très cher, et je ne permettrai pas qu'ils le tuent avec leurs décisions stupides ; je suis fatiguée des appels et personne ne nous aide, sauf Dieu. Je crois en Dieu, je veux sentir Ayman et je ferai grève jusqu'à ce qu'il soit libre."

Le Centre Ahrar pour les études sur les prisonniers et les droits de l'homme appelle chacun à travailler dur et à intervenir pour libérer les prisonniers en grève de la faim.


Source : Ahrar Center

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Ahrar Center

Même date

22 février 2013