Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1640 fois

Egypte -

Visite aux blessés palestiniens dans un hôpital du Caire

Par

En tant qu'expérience, ce fut vraiment très pénible…
J’ai longtemps hésité avant de me décider à rendre visite aux Palestiniens blessés dans les hôpitaux du Caire…
J’y suis allée pour voir ce qui m’empêchait de dormir depuis deux nuits…
Ce que l’on a vu sur nos écrans de télévision était vraiment horrible mais ce que j’ai vu à l’hôpital est quelque chose que l’on ne peut pas décrire.

Aux portes de l'hôpital Palestine au Caire, j'ai vu deux ambulances amener quatre blessés ... En traversant les couloirs de l'hôpital, on n’entendait rien mais le silence était rompu par les cris de douleur des enfants ...

Il y a des Palestiniens de tous âges à l’hôpital puisque les missiles israéliens ne font pas de différence entre les enfants, les femmes ou les personnes très âgées ...

Amal a 35 ans mais je n’ai rien vu d’elle sauf une petite partie de son visage. L’ensemble de son corps est dans le plâtre, 80% de ses os sont cassés et 3 de ses doigts ont été arrachés...

Mostafa, 15 ans, était assis dans une chaise roulante puisqu’il a perdu ses jambes lors d’une attaque israélienne alors qu’il se rendait à l’école.

Une autre dame ,qui a refusé de mentionner son nom, était très fatiguée, même pour parler. Elle a perdu la vue de l’œil gauche suite à l’effondrement de sa maison dans une attaque de nuit des Israéliens.

D'autres ont le corps brûlé, ce qui est très long à soigner et de toute façon, après ils ne seront plus jamais les mêmes....

De nombreux exemples sont encore plus douloureux que ceux-là ...

Beaucoup sont dans les salles de soins intensifs sur le point de mourir ..

Quand j’ai demandé aux blessés ce qu’ils ressentaient, en fait, personne n’a répondu mais une vieille dame m’a dit que les Palestiniens n’étaient pas en colère contre l'holocauste d'Israël dans la bande de Gaza car ils sont habitués aux crimes quotidiens des Israéliens, mais qu'ils étaient en colère contre le silence du monde à leur sujet, ce qui donne le feu vert à Israël pour attaquer les Palestiniens..

Elle a ajouté : «Nous mourons tous les jours ... Nous n'avons pas de nourriture à donner à nos enfants, pas assez de lait pour les bébés ... Rien ne va, depuis le siège de Gaza ..."

Bien que les gens soient très pauvres et complètement écrasés, ils restent très optimistes et attendent des jours meilleurs ...
Ils recherchent la paix et une maison comme tout le monde ...
Ils refusent tout soutien financier ...

Quand je leur ai demandé s'ils avaient besoin de quoi que ce soit ... Leur seule demande a été de prier pour eux pour qu’il vivent en paix et qu’Israël laisse leurs enfants vivre comme tous les autres enfants dans le monde...

Il y avait un message dans leur regard qui disait : aidez-nous à survivre ... à vivre dans nos maisons sans que le sang soit versé...

Cette visite a été vraiment très dure pour moi quand j'ai vraiment vu de mes yeux les victimes des massacres d'Israël, dans des fauteuils roulants, sur des lits, couverts de plâtres et de coton, des peaux brûlées et des corps blessés.

J'ai vu comment les enfants vivent dans les hôpitaux, incapables de se déplacer ou de voir et la douleur qui les tuent ...

Et tout cela pour une seule raison, parce qu'ils sont PALESTINIENS.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Même date

17 mars 2008