Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2093 fois

Syrie -

Viva Palestina5 - Lundi 18 octobre, toujours à Lattaquié... mais une solution se profile

Par

Ce lundi matin, tout le monde était debout à 5h30, au lever du jour ; à 7h, tout le monde était prêt, proche des véhicules, et nous ne sommes pas partis…
Quelles disent les rumeurs ?

a) le capitaine du ferry veut plus d’argent, il veut 300 dollars par passager, parce qu’il ne veut pas respecter l’itinéraire prévu de 18h de mer, il veut faire un détour de 8 heures, soit 26 heures de mer.
b) le capitaine ou les autorités du port, ce point n’est pas clair, réclament de voir les passeports, démarche totalement inhabituelle, et donc étrange. Veulent-ils s’assurer que les « 17 bannis » resteront bien à quai ?
c) le gouverneur de Lattaquié serait entré dans la négociation et il imposerait à VP le résultat obtenu.

Après la réunion de tous les membres, ce lundi soir, il ressort que :

- le ferry ne chargera que les véhicules, pas les passagers parce qu’il n’est pas certifié pour le transport des passagers ; donc seules une quinzaine de personnes pourront monter sur le bateau pour assurer la sécurité des véhicules ;
- il semblerait que l’accord pourrait se faire sur la base de 70 000 dollars (au lieu des 100.000 initialement demandés par le capitaine du ferry) ;
- il existe une ligne de ferry qui part de Tartus, port syrien voisin et qui va à Alexandrie, mais les autorités égyptiennes ont refusé au convoi la possibilité de passer par Alexandrie ;
- elles obligent le convoi à arriver en Egypte à Al-Arish, c'est-à-dire le plus près possible de Rafah ;
- donc, si les organisateurs de VP ne trouvent pas un autre bateau à des conditions normales qui nous emmènent tous, véhicules et passagers, de Lattaquié à Al-Arish, ils signeront ce contrat demain matin et il serait alors possible de charger les véhicules demain après midi sur ce bateau ;
- visiblement, le propriétaire du bateau a peur d’une attaque israélienne et cela explique son refus de prendre les passagers ;
- les passagers, c'est-à-dire la quasi-totalité des personnes présentes, prendraient l’avion de Lattaquié pour Al-Arish (affréter un charter spécial pour diminuer le prix).



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Syrie

Même sujet

Actions

Même auteur

Claude Ganne, ISM-France

Même date

19 octobre 2010