Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3276 fois

Palestine -

Capitulation totale

Par

Article du 24 janvier 2011

Les "Papiers Palestine" (1) publiés cette semaine par Al-Jazeera confirment, avec tous les détails, ce que nombre de Palestiniens soupçonnaient depuis longtemps : leurs dirigeants ont collaboré, de la façon la plus honteuse, avec Israël et les Etats-Unis. Leur servilité est décrite avec des précisions sinistres. Le processus, bien que peu l'ait accepté à l'époque, a commencé avec les Accords d'Oslo tant claironnés, décrits à l'époque par Edward Said dans la London Review of Books (2) comme le "Versailles palestinien". Il aurait même été pris de court par l'ampleur de ce que les dirigeants de l'OLP ont accepté d'abandonner. Leurs faiblesses, leur inaptitude et leur lâcheté sont maintenant dans le domaine public.

Capitulation totale


Poignée de main entre Benyamin Netanyahou (à gauche) et Mahmoud Abbas (à droite) sous les yeux de la secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, jeudi, lors de l'inauguration de la reprise des "discussions israélo-palestiniennes" à Washington, 3 septembre 2010. Crédits photo : AFP

Nous savons maintenant que la capitulation fut totale, mais que pourtant les seigneurs israéliens ont refusé de signer l'accord et que leurs amis dans la presse ont accusé les Palestiniens d'être trop difficiles. Ils voulaient que la Palestine soit écrasée avant d'accepter de souscrire à un protectorat mité qu'ils superviseraient indéfiniment. Ils voulaient que le Hamas soit détruit. L'OLP a accepté. La récente attaque sur Gaza a été menée avec l'approbation d'Abbas et d'Hosni Moubarak en Egypte, sans parler de Washington et de son Union Européenne. L'OLP a tout bradé, au sens propre. Ils ont été soudoyés et traités comme des domestiques. Il y a des séquences vidéo montrant Ehud Barak et Bill Clinton, à Camp David, s'amusant à tirer sur le keffieh d'Arafat pour l'empêcher de partir. Tous les trois s'esclaffent.

Beaucoup de partisans de l'OLP en Palestine doivent pleurer tandis qu'ils regardent al-Jazeera et prendre la mesure de la trahison et du cynisme de leurs dirigeants. Maintenant nous savons pourquoi la 'Israël/US/EU connexion' s'est empressée de mépriser le résultat des élections palestiniennes et d'essayer de détruire militairement le Hamas.

La solution de deux-Etats est maintenant morte et enterrée par Israël et l'OLP. Il est impossible pour quiconque (même la BBC) de prétendre qu'il peut y avoir un Etat palestinien indépendant. On peut s'attendre à ce qu'une longue dépression indigeste enveloppe la Palestine occupée, mais qu'Israël le veuille ou non, il y aura un jour un Etat unique dans la région, probablement vers la fin de ce siècle. C'est la seule solution possible, en dehors du génocide.


(1) "Introducing The Palestine Papers", AlJazeera, 23.01.2011.
(2) "The Morning After", par Edward Said, London Review of Books, 21.10.1993

Source : London Review of Books

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Collabos

Même auteur

Tariq Ali

Même date

27 janvier 2011