Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2081 fois

Cisjordanie -

Les colons et l'armée sèment la violence

Par

Les colons sionistes de la ville d'al-Khalil, en Cisjordanie, ont repris leurs agressions contre les Palestiniens à Tel Rumayda.
Les forces armées de l'occupation ont renforcé leur siège sur la vieille ville, en déployant plusieurs de ses unités et ses soldats dans le souk, et notamment dans la région s'étendant de la colonie Beit Hasada jusqu'à al-Haram al-Ibrahimi, la rue ash-shuhada', le quartier al-qasba et la place al-sahla.

Des Palestiniens ont affirmé que les mesures israéliennes visent à les empêcher d'atteindre al-Haram al-Ibrahimi pour la prière. Les soldats présents sur les barrages les ont retenus jusqu'à la fin de la prière du vendredi.

De leur cêté, les colons de Ramat Ishay à Tel Rumayda ont repris leurs attaques et agressions contre la population, ils ont poursuivi les enfants et les femmes, les empêchant de se retrouver devant leurs propres maisons, en leur lançant des pierres, devant les soldats de l'occupation qui se trouvent en permanence et en nombre dans la zone.

Dans le village Balaa, à l'est de Tulkarm, deux jeunes, l'un de 16 ans, Saleh Abdallah Hamed et l'autre de 15 ans, Ali Abu Aziza ont été touchés par des balles de l'armée d'occupation, qui a investi le village en tirant les coups de feu et des bombes sonores et de gaz dans tous les sens.
Un jeune photographe de la télévision, Mura Issa, 18 ans, a été brûlé par une bombe sonore que les soldats ont lancée sur un groupe de photographes qui filmaient les scènes de violence de l'armée.

Des témoins ont affirmé que des affrontements violents se sont produits, lorsque les jeunes se sont opposés à l'armée en lançant des pierres contre les soldats.

Les chars de l'occupant ont démoli des terres agricoles se trouvant à l'est du village, ont détruit trois poteaux électriques, provoquant une panne de courant dans trois quartiers.

35 personnes ont été arrêtées et quatre ont été blessées lors de la manifestation contre les forces de l'occupation, contre le mur dans le village de Bil'in, dans la province de Ramallah.

Muhammad al-Khatib, du comité populaire de la résistance contre le mur, dans le village, a déclaré que les 35 personnes étaient des internationaux alors que les 4 blessés étaient des citoyens palestiniens ayant participé à la manifestation.

Des centaines de manifestants, portant un modèle réduit du mur, sur quatre mètres, avec une inscription : le mur est un outil de mort, sa construction signifie la mort pour nos vies", ont défilé ce matin à Bil'in.

Les manifestants portaient des t-shirts où étaient inscrits le chiffre 2300 qui indique la superficie des terres confisquées du village, et 158, qui indique le nombre de blessés au cours des diverses manifestations, ainsi que 20-2-2005, date à laquelle les forces de l'occupation ont commencé à détruire les terres agricoles.

Une des manifestantes, portant l'uniforme de l'armée israélienne, s'est avérée être une Israélienne qui travaille au bureau du commandement des forces armées sionistes, Dan Halutz.



10 citoyens palestiniens ont été blessés, dont un gravement, dans le village de Azoun, à l'est de la ville de Qalqylia, suite à la répression par les soldats de l'occupation d'une manifestation contre la construction du mur sur les terres du village.

Des témoins affirment que les soldats ont tiré des coups de feu ainsi que des bombes sonores et des bombes à gaz pour disperser les manifestants, blessant gravement Sayel Soueidan, âgé de 25 ans, ayant été touché à la tête.


L'armée sioniste a reconnu que deux de ses soldats ont été touchés par les pierres lors des affrontements.

Des dizaines d'habitants du village ainsi que des internationaux ont manifesté, à l'appel du comité national de résistance au mur, pour protester contre la construction des parties du murs sur la partie sud-est du village, confisquant 4000 dunums des terres agricoles.

Les forces de l'occupation ont poursuivi ce vendredi la campagne d'arrestations de militants du Jihad Islamique.
Un responsable du mouvement du Jihad islamique, en Cisjordanie , a affirmé qu'une importante force militaire composée de soldats et des blindés, avec un bus spécial pour le transport des détenus, a investi têt ce main les maisons des citoyens à Arraba, près de Jénine.

Après avoir éparpillé les contenus des maisons, cette force a circulé dans les rues du village en tirant des coups de feu nourris, avant d'arrêter sept citoyens, accusés de soutenir le mouvement du Jihad islamique dans la ville. Ils ont été emmenés vers une destination inconnue.


Le même matin, les forces de l'occupation ont également investi Kafer, près de Naplouse, et ont arrêté Muhammad Nazmat Jumaa, âgé de 23 ans.

Les citoyens arrêtés à Arraba sont : Abdel Ghani Muhammad Hajja, âgé de 47 ans, Abdel Naser Arida, âgé de 36 ans (il avait été arrêté plusieurs fois auparavant), Abdel Aziz Masoud Arida, âgé de 34 ans, Alaa Dine Izzidine, âgé de 25 ans, neveu du prisonnier Tareq Izzidine, condamné à trois perpétuités, Yazan Ali Hardan, âgé de 23 ans, Alaa Mufid al-Hardan, âgé de 22 ans, Maher Muhieddine Izzidine, âgé de 22 ans.

Rappelons que les forces de l'occupation mènent une vaste campagne d'arrestation des militants du Jihad Islamique depuis plus d'un mois.
Des dizaines ont déjà été arrêtés, notamment dans les villes de Tulkarm et d'al-Khalil.


Dans la ville d'al-Quds, les forces sionistes se sont déployées têt ce matin pour empêcher les Palestiniens de se rendre à la mosquée al-Aqsa et d'y prier.

Des barrages militaires installés tout autour de la mosquée bloquaient les Palestiniens, et notamment les jeunes.

Le mouvement islamique de Palestine 48 a appelé tous les Palestiniens de se rendre ce dimanche à la mosquée al-Aqsa, pour faire face au rassemblement que risquent de provoquer les colons pour envahir al-Aqsa, pour riposter au gouvernement sioniste engagé dans le démantèlement des colonies à Gaza.

Source : http://www.qudsway.com/

Traduction : Palestine en Marche

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Incursions

Même auteur

Qudsway

Même date

13 août 2005