Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2292 fois

Palestine -

1 Palestinien sur 5 a été emprisonné depuis 1967, révèle la Société des Prisonniers

Par

Le 17 Avril, les Palestiniens commémoreront la Journée des Prisonniers Palestiniens qui est considérée comme la Journée des Prisonniers depuis la libération de prisonniers lors du premier échange de prisonniers le 17 avril 1974.
La question des prisonniers est considérée comme l'une des questions les plus importantes puisque 1 Palestinien sur 5 a été arrêté par les Forces d'Occupation Israélienne depuis la guerre de 1967.

1 Palestinien sur 5 a été emprisonné depuis 1967, révèle la Société des Prisonniers

Selon la Société des Prisonniers palestiniens (PPS), le nombre de Palestiniens arrêtés au cours des années d'occupation est d'environ 800.000.

Cela signifie que plus de 20% des Palestiniens vivant dans les Territoires Palestiniens Occupés ont été arrêtés à un moment ou un autre depuis 1967.

Pendant l'Intifada Al-Aqsa, qui a démarré en septembre 2000 et qui se poursuit toujours :
• plus de 40.000 Palestiniens ont été arrêtés et 11.000 d'entre eux croupissent toujours dans les prisons israéliennes,
• 3.000 enfants ont été arrêtés pendant cette période dont 350 d'entre eux sont toujours dans les prisons israéliennes.
• 500 femmes ont également été arrêtées et 112 sont toujours détenues par Israël.

Les statistiques palestiniennes soulignent qu'au moins 80% des prisonniers ont été torturés.

• 3000 Palestiniens ont été placés en detention administrative et à ce jour, 800 sont toujours en prison.
Ce type de détention, dans lequel les détenus ne sont ni accusés, ni jugés, est interdit par le droit international.

Les statistiques indiquent également que :

• 200 maisons ont été démolies en guise de punition contre les prisonniers.

• 35 prisonniers ont été déportés vers la Bande de Gaza.

• 150 prisonniers ont été tués après avoir été arrêtés.

Les autorités israéliennes torturent les prisonniers palestiniens, en supplement du harcèlement sexuel et des menaces de viol que les détenus n'avouent pas toujours.

Les femmes et les filles des prisonniers sont souvent arrêtées pour forcer les prisonniers à avouer.

Dans d'autres cas, les Israéliens utilisent des chiens pour forcer les prisonniers à parler.


La Société des Prisonniers Palestiniens a également indiqué que les autorités israéliennes ignoraient les problèmes de santé des prisonniers et que 1.000 prisonniers palestiniens souffraient actuellement d'infections et de maladies graves.

Depuis 1976, 175 prisonniers palestiniens sont morts dans les prisons israéliennes.

Le PPS déclare également que 2.000 familles palestiniennes ont interdiction de rendre visite à leurs proches dans les prisons israéliennes.

Le PPS fait également état de la politique d'isolement imposée dans les prisons israéliennes où de nombreux prisonniers palestiniens sont mis dans des mitards pendant des périodes prolongées.

19 prisonniers sont actuellement détenus dans des mitards, selon PPS, et certains de ces prisonniers croupissent dans ces géoles depuis 4 ans.

370 prisonniers sont détenus depuis le début des années 1990, soit bien avant les Accords d'Oslo.

Certains prisonniers ont passé plus de 20 ans dans les prisons israéliennes.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Maan News

Même date

13 avril 2007