Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2557 fois

Europe -

Boycott du concert prévu les 25 et 26 février à Saint-Sébastien (Pays Basque) de la chanteuse israélienne Noa, qui représentera Israël au Concours de l'Eurovision 2009

Par

Extrait de la lettre de Noa aux Gazaouis le 8 janvier 2008 : « Je ne peux que vous souhaiter qu'Israël fasse le travail dont nous avons tous besoin, et vous débarrasse de ce cancer, de ce virus, de ce monstre appelé le fanatisme, ayant aujourd'hui pour nom le Hamas ».

Lettre ouverte de l'association basque Askapena à Noa (Achinoam Nini)

« Je ne peux que vous souhaiter qu'Israël fasse le travail dont nous avons tous besoin, et vous débarrasse de ce cancer, de ce virus, de ce monstre appelé le fanatisme, ayant aujourd'hui pour nom le Hamas ».

Ce sont ces mots que vous avez utilisé dans une lettre adressée à la population palestinienne concernant le dernier massacre commis par Israël à Gaza. Dans cette lettre, vous rendez le Hamas responsable de ce massacre, sans même préciser qu’Israël a tué 1 300 personnes, dont beaucoup d'enfants palestiniens. Mais vous n'hésitez pas à affirmer que le Hamas utilise des « innocents » comme boucliers humains.

Beaucoup sont ceux qui admirent votre image pacifiste et progressiste. Citons à cet égard, le concert que vous avez donné à Tolosa, au Pays basque, lors duquel vous avez parlé en faveur de la paix et en citant les deux États... néanmoins, nous ne vous avons jamais entendu vous dresser contre l’occupation et la violation systématique des droits du peuple palestinien. Vous êtes donc bien du côté des envahisseurs et vous qualifiez de « bêtises » la violation des droits du peuple vivant sur le territoire occupé par votre gouvernement.

Après le massacre de Gaza, vous allez représenter Israël au festival de l’Eurovision pour promouvoir en Europe l'image d'un Israël démocratique. En outre, vous allez chanter avec Mira Awad, une chanteuse d’origine palestinienne, tandis qu’Israël applique la ségrégation raciale aux citoyens palestiniens qui vivent dans l’État sioniste.

Deux cents associations civiles palestiniennes ont demandé à la société civile internationale de boycotter les expressions sionistes quelles qu'elles soient, tant que les droits du peuple palestinien ne seront pas respectés. Les motifs de ce boycott sont les suivants, nous vous les posons comme des questions :

1. Acceptez-vous la responsabilité d’Israël dans la Nakba - en particulier le nettoyage ethnique et les expulsions à l'origine du problème des réfugiés palestiniens - et acceptez-vous, en conséquence, les droits inaliénables des personnes réfugiées déplacées à retourner chez elles, comme le reconnaît le droit international ?

2. Acceptez-vous la fin de l’occupation militaire et de la colonisation de la Cisjordanie (la ville de Jérusalem comprise) et de la bande de Gaza qui dure depuis 1967, en violation du droit international et des résolutions des Nations Unies, ainsi que la fin du blocus criminel contre Gaza ?

3. Acceptez-vous qu'on en termine avec le système de discrimination raciale et de ségrégation contre les citoyens palestiniens en Israël, système semblable au système de l’apartheid en Afrique du Sud ?

4. Acceptez-vous la destruction du mur de la honte ?

Nous pensons que vous avez une magnifique occasion de remplir de sens cette « paix » que vous évoquez si souvent.

Résumé de la lettre ouverte de la chanteuse aux Gazaouis :

La chanteuse israélienne internationalement renommée Noa a écrit une lettre ouverte aux Palestiniens, notamment ceux de Gaza, dans laquelle elle expose sa vision, pas naïve pour un sous, de la situation. Une lettre empreinte d'émotion, de poésie et de courage dans laquelle elle dénonce sans aucune ambiguïté l'extrémisme, le fanatisme et... le Hamas.

Meilleurs extraits.

Commençant par « chers frères palestiniens », Noa écrit :
« C'est avec le cœur lourd que je vous écris aujourd'hui. Gaza brûle. La frontière avec Israël est sous le feu. Des enfants de chaque côté de la barrière sont terrifiés, traumatisés pour la vie, meurtris dans leur chair et dans leur âme. Le Sang coule.

Et aujourd'hui, aujourd'hui je le dis, nous avons une ennemi commun, un horrible ennemi en commun, et nous devons tous travailler ensemble pour l'éradiquer. Cet ennemi est le fanatisme, mes amis. Cet ennemi est l'extrémisme dans toutes ses réincarnations et ses manifestations les plus abjectes.

Cet ennemi, ce sont tous les hommes qui mettent « Dieu » au dessus de la vie, qui prétendent que « Dieu » est leur épée et leur bouclier, qui disent que « Dieu » est de LEUR côté. Juifs, Musulmans, Chrétiens, tous partagent ce trait noir. Tous sont tombés dans ce fanatisme destructeur et horrible à un moment donné de leur histoire, et les résultats ont été dévastateurs.

Maintenant je vois l'immonde figure du fanatisme, je la vois grande et affreuse, je vois ses yeux noirs et son sourire glaçant, je vois du sang sur ses mains et je connais l'un de ses nombreux noms : le Hamas.

Vous le savez aussi, mes frères. Vous connaissez cet horrible monstre. Vous savez qu'il viole vos femmes et lave le cerveau de vos enfants. Vous savez qu'il éduque à la haine et à la mort.

Vous savez qu'il est chauvin et violent, cupide et égoïste, qu'il se nourrit de votre sang et hurle le nom d'Allah en vain, il se cache comme un voleur, se sert des innocents comme des boucliers humains, se sert de vos mosquées comme des entrepôts d'armes, il ment et triche, se sert de vous, vous torture, vous retient en otage.

Je vous vois parfois, dehors dans les rues, manifestant aux côtés des monstres, criant 'mort aux Juifs, mort à Israël' !! Mais je ne vous crois pas ! Je sais de quel côté penche votre cœur !

Mais maintenant, aujourd'hui, je sais qu'au fond de vos cœurs VOUS DESIREZ la disparition de cette bête appelée Hamas, qui vous a terrorisé et vous a assassiné, qui a transformé Gaza en un monceau d'ordures de pauvreté, de maladie, et de misère. Qui, au nom d''Allah', vous a sacrifié sur l'autel sanglant de la vanité et de l'avidité.

Je ne peux que souhaiter pour vous qu'Israël fasse le travail dont nous avons tous besoin qu'il soit fait, et finalement vous débarrasse de ce cancer, ce virus, ce montre appelé le fanatisme, aujourd'hui, ayant pour nom le Hamas.

Et que ces tueurs trouveront le peu de compassion qui pourrait encore se trouver dans leurs cœurs et ARRETENT de vous utiliser, vous et vos enfants, comme des boucliers humains pour leur lâcheté et leurs crimes.


Original en anglais de la lettre ouverte de la chanteuse israélienne Noa aux Gazouis le 8 janvier 2009 parue entre autres sur le site YnetNews.

D'autre part, le site sioniste IsraëlValley annonce que Noa représentera Israël au concours Eurovision 2009 :
News: EUROVISION ISRAËL - SYMBOLIQUE : UNE CHANTEUSE CHRETIENNE ARABE ET UNE CHANTEUSE JUIVE YEMENITE VONT REPRESENTER ISRAËL.



Source : Askapena

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Europe

Même sujet

Boycott

Même auteur

Askapena

Même date

21 février 2009