Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 6831 fois

Israël -

Israël continue de tester des médicaments sur les prisonniers palestiniens

Par

Le responsable des Affaires des Prisonniers auprès de l'Autorité Palestinienne et ancien prisonnier Abdul Nasir Farawneh a déclaré lundi à Alger, lors du Colloque international de soutien aux prisonniers palestiniens, qu'Israël continuait de se servir des prisonniers pour tester les effets de différents médicaments.

Israël continue de tester des médicaments sur les prisonniers palestiniens


"Israël n'a pas cessé un seul jour," a dit Farawneh. "Au contraire, il a accru ses crimes et a autorisé le Ministère de la Santé à augmenter de 15% sa quote-part annuelle de médicaments. Progressivement, de plus en plus de prisonniers sont exposés à ces traitements, ce qui explique l'augmentation du nombre de prisonniers malades dans les prisons de l'occupation israélienne et l'émergence de nouvelles maladies étranges."

La déclaration de Farawneh est intervenue après la publication d'un rapport intitulé "Les prisonniers palestiniens et l'expérimentation médicale israélienne : plus de 5.000 expériences réalisées chaque année" et produit par le Forum Algérie.

Farawneh a dit que la majorité des détenus palestiniens avaient des problèmes graves de santé, environ 1.500 prisonniers ont besoin d'un traitement d'urgence et beaucoup d'autres meurent de maladies. Il a dit que la médecine expérimentale israélienne avait été autorisée par la Knesset israélienne en 1997 et que le nombre de médicaments autorisés avait augmenté de 15% depuis.

Selon Farawneh, environ 3.000 prisonniers palestiniens dans les prisons Nafaha, Ramon et Néguev – soit 45% du nombre total de prisonniers – sont soumis à des essais de médicaments et les prisonniers de la prison du Néguev sont exposés à des toxines nocives en raison de la proximité du réacteur Dimona.

Il a appelé l'Organisation mondiale de la santé à faire pression sur Israël pour qu'il abandonne sa politique et donne immédiatement aux prisonniers palestiniens les médicaments nécessaires et légaux, et a demandé que les prisonniers libérés comme lui soient soumis à des contrôles périodiques pour se prémunir contre les effets des expérimentations après leur libération.

La politique n'est pas nouvelle, selon le Centre pour les droits de l'homme Sawasiya, du Caire, qui a diffusé un rapport en 2009 dans lequel il affirmait que les expérimentations israéliennes dans les prisons étaient responsables de la calvitie permanente de plusieurs prisonniers palestiniens. Depuis 2007, Al-Farawneh affirme que les autorités carcérales israélienne traitent les Palestiniens comme des "cobayes".


Source : PNN

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestinian News Network

Même date

7 décembre 2010