Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2783 fois

Jérusalem -

Israel demande le droit d'acheter les biens de l'Eglise Orthodoxe Grecque

Par

Israel demande que le Patriarcat de l'Eglise Orthodoxe grecque effectue un recensement de tous ses biens d'Eglise en Israel et dans les territoires palestiniens avant leur vente ou un bail à long terme, et de donner à Israel une priorité d'achat sur les biens.

Israël demande également que la propriété achetée par des organisations juives dans le secteur de la Porte de Jaffa de Jérusalem "demeurent entre les mains des locataire israéliens", selon un document obtenu par Haaretz.

Le document porte la signature de l'avocat Renato Yarak, un ancien fonctionnaire du bureau du Procureur d'Etat. Yarak, l'ancien chef des pétitions de la Cour Suprême au Bureau du Procureur d'Etat, et un autre avocat, Rami Mugrabi, ont déclaré que le Ministre Rafi Eitan leur avait remis le document le 18 janvier.

Eitan est un membre du Comité Ministériel traitant des sujets concernant le Patriarcat.

Les deux avocats représentent Theophilos, qui a été élu Patriarche par le Synode Orthodoxe Grec, il y a environ 1 an et demi et qui a depuis lors travaillé pour obtenir d'Israël une reconnaissance en tant que Patriarche.

Selon des sources proches de Theophilos, il aurait été dit à ses avocats que l'acceptation des clauses dans le document étaient une condition pour qu'Israël le reconnaisse en tant que Patriarche.
Les avocats de Theophilos ont rejeté les conditions en déclarant qu'il s'agit d'une intervention "illégale et étrangère" dans les affaires de l'Eglise.

La clause la plus problématique est celle traitant des propriétés de la Porte de Jaffa. Elle déclare que le patriarche et l'auteur du document doivent arriver à un processus par lequel "l'hôtel" de la Porte de Jaffa reste dans les mains de ses locataire israéliens.

La propriété, composée de trois hôtels, a été vendue à une entreprise basée aux Îles Vierges, avec comme intermédiaires, des membres de l'association d'Ateret Kohanim, qui installent des juifs dans la Vieille Ville.

Cependant, la légalité de la transaction a été remise en question devant les tribunaux.
Le patriarche Irineos, qui a été écarté de son poste par le Synode Orthodoxe Grec après qu'on ait découvert la vente des hôtels à des Juifs, a affirmé que lui et le Synode n'avaient pas approuvé le pouvoir de son représentant selon les exigences de la loi.

La demande d'annulation des transactions déposée par l'avocat Micha Kirsch, représentant d'Irineos, est maintenant devant la Cour du District de Jérusalem.

Irineos a également déclaré que son renvoi par le Synode était illégal et qu'il voulait que le gouvernement continue de le considérer comme étant le Patriarche. Le comité ministériel dont Eitan est un membre doit informer la Cour Suprême de Justice de la position du gouvernement sur le sujet.

Le document remis par Eitan aux avocats de Theophilos prouve qu'une question centrale occupe le comité : Comment s'assurer que les capitaux de l'Eglise Orthodoxe Grecque seront vendus aux institutions juives ou à l'Etat.

Eitan a refusé de commenter, en disant que l'affaire était actuellement devant la cour.

L'Eglise Orthodoxe Grecque possède des dizaines de milliers de dunams de terre en Galilée, dans le centre d'Israël et à Jérusalem.

Un haut fonctionnaire de la Justice a déclaré que si le gouvernement conditionnait en effet son accord pour reconnaitre Theophilos à une affaire juridique douteuse maintenant devant les cours, une telle condition était "laide" et "ne semblait pas bonne"


Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Meron Rappaport

Même date

11 février 2007