Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2122 fois

Jérusalem -

Jérusalem : Israël va construire une colonie après l’expulsion des familles palestiniennes

Par

Israël a l’intention de construire 250 logements pour colons après l’évacuation forcée de deux familles de Jérusalem-Est, a déclaré mardi un avocat du bureau du président palestinien.

Jérusalem : Israël va construire une colonie après l’expulsion des familles palestiniennes

L’avocat Ahmad Ar-Ruwaidi a déclaré qu’Israël avait l’intention de construire 27 bâtiments sur les propriétés d’une famille de Sheikh Jarrah lorsque les familles seront expulsées, "tandis que le monde parle des droits de l'homme, de génocide et de nettoyage ethnique".

"Une fois encore, la justice israélienne a prouvé qu’elle n’était qu’un instrument des organisations de colons israéliens qui mettent en œuvre des programmes de colonisation dans les quartiers d'Al-Bustan et d'autres quartiers à Jérusalem", a t-il dit.

L’avocat Ahmad Ar-Ruwaidi a fait ces remarques après qu’un tribunal israélien ait décidé, dimanche, d’imposer à chaque famille une amende de 50.000 dollars US, et une amende supplémentaire de 50.000 shekels (12.500 dollars) s’ils n’avaient pas déménagé d’ici le 19 Juillet, date d'une prochaine audience du tribunal.

L'ordre d'expulsion a été émis par "Hotz Laphoal", l'institution israélienne qui exécute les ordres du tribunal.

Les deux familles comprennent 27 personnes qui vivent dans un bâtiment de 28 appartements dans le quartier Sheikh Jarrah. Le tribunal a statué en faveur d'une organisation de colons, Nahalat Shimon, qui prétend être le propriétaire des bâtiments. Les Palestiniens sont accusés de ne pas payer le loyer à ces soi-disant propriétaires.

Ar-Ruwaidi a déclaré dimanche que la décision est un défi lancé à l'administration américaine et à l’ensemble de la communauté internationale. Elle bloque également toute initiative visant à reprendre les négociations de paix, car il serait impossible de parler de paix suite aux "remplacements démographiques", aux démolitions de maisons, aux confiscations de propriétés, et à l'expulsion collective des résidents palestiniens.

Ar-Ruwaidi a ajouté que le président palestinien allait agir au niveau international, et déposerait une plainte auprès de la Cour Internationale de Justice à La Haye. Parmi les lois qui s'appliquent à Jérusalem, a t-il dit, il y a la protection d’une population sous occupation, conformément aux conventions de Genève et de La Haye.

De leur côté, les Etats-Unis et l'Union européenne ont déposé une protestation officielle auprès du Ministère israélien des Affaires étrangères au sujet des ordres d'expulsion.



Un groupe Sioniste envisage de construire des maisons après la démolition des maisons palestiniennes à Jérusalem
Saed Bannoura


Hatim Abdul-Qader, le conseiller aux Affaires de Jérusalem du Premier ministre palestinien, a déclaré que le groupe sioniste Ateret Cohanim envisage, en collaboration avec la municipalité de Jérusalem, de construire des maisons pour colons juifs dès la démolition des maisons palestiniennes par la municipalité.

Le projet de construction se situerait à la place des maisons palestiniennes à Batn Al Hawa (Quartier Al Yaman) dans le quartier de Silwan, au sud de la vieille ville de Jérusalem.

Après avoir visité le quartier et rencontré les habitants vendredi soir, Abdul-Qader a déclaré que le projet proposé par Ateret Cohanim, avait été soumis à la Commission locale d’Urbanisme et de Construction de la municipalité de Jérusalem.

Le groupe demande à la municipalité de lui accorder cinq dounams et 800 mètres à Batn Al Hawa afin de pouvoir construire des maisons pour les colons extrémistes à la place des maisns palestiniennes démolies.

Les colons ont également prévu de s’emparer de dizaines de bâtiments palestiniens qui ont été construits avant 1948.

Il a ajouté que les colons n'avaient pas présenté de documents "prouvant" qu'ils possèdent la terre, et qu’il considérait la chose comme un complot entre les colons et la municipalité.

Abdul-Qader a également déclaré que ce projet était très grave et qu’il le considérait comme une autre escalade israélienne et une autre tentative de prendre le plus possible de terres et de bâtiments palestiniens dans la ville sainte.

Il a déclaré qu’un recours serait déposé prochainement devant la justice israélienne, en particulier depuis qu’Ateret Cohanim s’était emparé illégalement de bâtiments palestiniens, et il a ajouté que les Palestiniens avaient besoin de tous les documents prouvant la propriété des constructions et des terres.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Maan News

Même date

19 mai 2009