Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2716 fois

France -

La France veut doubler ses échanges industriels avec Israël

Par

"Les échanges industriels franco-israéliens sont insuffisants et loin d'être à la hauteur des relations entre nos deux pays", a déclaré dimanche Eric Besson, ministre français de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique.

C'est accompagné de 21 chefs d'entreprise français qu'il a entamé une visite de trois jours en Israël. Son objectif : "Doubler en cinq ans le volume de échanges franco-israéliens." Une volonté partagée du côté israélien. Shalom Simhon - à la tête de l'Industrie depuis la scission du parti travailliste et la redistribution de quelques portefeuilles ministériels - parle, lui, d'un "potentiel extraordinaire", chiffres à l'appui. En 2010, les ventes françaises à Israël se sont élevées à 1,5 milliard de dollars, et les exportations israéliennes vers la France à 1,25 milliards de dollars. Soit une croissance de 12 %.

Pour un plus grand partenariat

Les deux ministres ont signé un accord de renforcement de leur partenariat technologique. Plus tôt, ils avaient conclu un accord de coopération sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. A l'heure actuelle, la France n'est que le 9e client et le 10e fournisseur d'Israël.

Par ailleurs, de nombreux événements en commun vont être organisés, notamment les premières journées de l'innovation franco-israélienne à Paris, probablement début juin. Fin février, c'est à Eilat que se rendront des experts français pour une conférence sur les énergies renouvelables, puis à Tel-Aviv en novembre pour le salon sur les métiers de l'eau.

Lundi, le ministre français devait visiter des entreprises innovatrices dans le domaine des énergies renouvelables. Première étape, la Centrale solaire de Zenith Solar, au kibboutz Kvoutsat Yavné. Puis Better Place, spécialisée dans les véhicules électriques et partenaire de Renault-Nissan.

"Ni ingérence, ni indifférence"

Amené à se prononcer sur la situation en Egypte, Eric Besson a expliqué que la France se partage entre une préoccupation de "stabilité" régionale et "l'aspiration à la liberté et à la démocratie de ces peuples".

"La voie qui nous est réservée est étroite : ni ingérence, ni indifférence", a-t-il lancé. Si le gouvernement se doit d'"écouter les aspirations à la liberté et à la démocratie qui émanent d'un certain nombre de peuples du monde arabo-musulman", il ne doit pas pour autant "s'ingérer dans leurs situations politiques".

Source : Jerusalem Post

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Collabos

Même auteur

Jerusalem Post

Même date

1 février 2011