Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1940 fois

Gaza -

La centrale électrique de Gaza sera à court de fioul d'ici 36 heures

Par

L'unique centrale électrique de Gaza devrait être à court de fioul et devoir fermer d'ici 36 heures si Israël continue d'entraver l'approvisionnement, a mis en garde mardi une organisation non-gouvernementale israélienne.

Dans un communiqué diffusé mardi, le Centre juridique pour la liberté de mouvement Gisha cite le directeur de la centrale électrique Rafik Maliha qui met en garde dans une lettre qu'"en cas de fournitures de fioul insuffisantes, la compagnie d'électricité de Gaza devra fermer complètement la centrale électrique dès demain soir".

L'armée israélienne n'a fait pour le moment aucun commentaire sur le communiqué pour le moment.

Israël a réduit de moitié les fournitures de fioul à la centrale électrique de Gaza et arrêté les approvisionnements en essence et diesel après l'attaque par des activistes palestiniens du terminal de carburants de Nahal Oz il y a deux semaines, qui a causé la mort de deux employés israéliens.

Selon le communiqué, l'ONG israélienne a adressé une requête au Conseiller juridique du gouvernement "mettant en garde que l'arrêt des approvisionnements est contraire à l'engagement de l'Etat auprès de la Cour Suprême israélienne d'autoriser une quantité minimum de fioul d'entrer à Gaza".

Gisha a prévenu que la fermeture de la centrale électrique donnerait lieu à des coupures de courant de huit à seize heures par jour dans la bande de Gaza.

La centrale électrique de Gaza fournit environ 30% de l'électricité dans la bande de Gaza, le reste étant fourni par Israël et par l'Egypte, dans une moindre mesure.

Israël a imposé un embargo sur la bande de Gaza après la prise de pouvoir par la force en juin 2007 par le mouvement islamiste Hamas, qui refuse de reconnaître l'Etat d'Israël.

(©AFP / 22 avril 2008 14h41)

Source : http://www.romandie.com/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

AFP

Même date

22 avril 2008