Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3172 fois

Gaza -

Le Hamas interdit l'importation de vêtements fabriqués en Israël

Par

Un communiqué du Ministère de l'Economie nationale à Gaza a dit dimanche qu'une nouvelle série de restrictions serait appliquée aux marchandises importées dans l'enclave côtière, dont une interdiction des vêtements manufacturés en Israël.

Pour certains autres articles, le communiqué informe que les commerçants devront faire une demande d'autorisation de vente.
Ma'an a obtenu une copie de la liste, qui inclut les articles suivants fabriqués en Israël.

Autorisation exigée :

- mobilier de maison et de bureau
- produits en plastique
- mouchoirs, papier hygiénique
- tuyaux
- jus de fruits, boissons gazeuses
- produits chimiques
- conserves de haricots
- biscuits, tous types de sucreries
- matériaux d'emballage

L'interdiction et les restrictions ne s'appliquent qu'aux produits manufacturés en Israël, les responsables gouvernementaux disant que les marchandises produites par les autres nations ne seront soumises à aucune restriction.

Les marchandises produites en Israël, disent des commerçants, sont souvent plus faciles à importer, et subissent des retards et des restrictions moindres aux passages frontaliers.

Des documents divulgués par Wikileaks ont révélé que dès 2006, Des responsables états-uniens se sont plaints de "corruption généralisée au terminal Karni", dont des demandes de pot-de-vin.

"Les procédures très problématiques et des allégations de corruption endémique au terminal de Karni constituent un obstacle majeur non-tarifaires au commerce,", dit un câble diplomatique des États-Unis.

Le même câble dit que le distributeur de Coca-Cola, Joerg Hartmann, avait informé les fonctionnaires de l'ambassade que des camions étaient bloqués au terminal si les entreprises ne payaient pas de pots-de-vin, dans un système en grande partie dirigé par un responsable israélien de haut niveau, avec l'aide d'autres, dont deux soldats.

Le Ministère de l'Economie de Gaza a dit que les interdictions resteraient en vigueur "jusqu'à nouvel ordre".



Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Boycott

Même auteur

Maan News

Même date

14 février 2011