Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1640 fois

Gaza -

Le Ramadan à Gaza : pas de fêtes parce qu'il n'y a pas d'argent pour les cadeaux ou même pour la nourriture

Par

La prière du matin à Gaza et le premier jour de jeîne du Ramadan ont été accompagnés par des vols des hélicoptères israéliens. Il semble que l'absence des salaires a privé Gaza de toute possibilité d'effectuer les préparations appropriées pour ce mois religieux.

Les rues de Gaza étaient exemptes de toute forme de célébration pour le Ramadan en dehors du silence.

D'autres personnes ont participé aux rassemblements pour demander le paiement de leurs salaires non versés depuis sept mois.

Les marchands ambulants vendaient le peu de marchandises qu'ils avaient en criant dans les rues en dépit de la chaleur du soleil, espérant obtenir quelques shekels pour ramener à leurs familles à la fin de la journée.

Ma'an a interrogé les gens dans les rues au sujet de leurs préparations pour ce mois sacré qui est arrivé avant que le nouveau gouvernement palestinien ait pu accomplir ses promesses de verser le salaire d'un mois aux 160.000 employésnon-payés du secteur public et de mettre fin à l'état de chaos et au manque de sécurité.

Un homme âgé qui a ridiculisé le gouvernement dit : "Qu'est ce que les Palestiniens ont obtenu en élisant le Hamas avec une majorité de 70% ? Et d'ailleurs le Fatah n'est pas mieux. En attendant, la situation dans la rue palestinienne empire."

Un propriétaire de librairie dans Gaza dit que la situation est devenue très misérable. Il dit que ses ventes de livres ont chuté de 50%.

Un autre Palestinien, qui se dit est un partisan du Fatah, a déclaré qu'il souhaitait voir la formation d'un gouvernement d'unité nationale le plus vite possible et que les salaires soient payés.
Il dit également qu'il ne pourra pas accomplir son devoir du Ramadan qui est de rendre visite à ses sept soeurs auxquelles il aurait dû donner un peu d'argent en cadeau. Il ne pourra pas non plus se permettre de payer un repas collectif à toute sa famille, une autre tradition du Ramadan.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Famine

Même auteur

Maan News

Même date

24 septembre 2006