Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3332 fois

Israël -

Le Shin Bet utilise la torture

Par

L'utilisation de la torture par les services de sécurité israéliens du Shin Bet lors des interrogatoires des prisonniers palestiniens, violent une décision de tribunal de 1999 proscrivant de telles pratiques, accusent deux groupes israéliens des droits de l'homme dans un rapport publié dimanche.

Le Shin Bet utilise la torture

L'abus physique inclut "des liens douloureux, des coups, le pliage de dos, des poussées et des privations de sommeil prolongées" selon le rapport.

Ces méthodes constituent de la torture en vertu du droit international, selon le rapport de BTselem et du Centre pour la Défense des Individus

La Cour Suprême Israélienne a interdit en 1999 ce que le Shin Bet appelait une "pression physique modérée", comme la privation de sommeil, l'exposition aux températures extrêmes et attacher les détenus dans des positions douloureuses.

En dépit de la décision, les prisonniers sont enchainés à des chaises dans des positions douloureuses pendant des périodes prolongées et soumis à l'humiliation, à des injures et à des menaces de la part des interrogateurs, selon le rapport.

"L'objectif est de briser l'état d'esprit des personnes interrogées et en tant que tels, ils vont à l'encontre de la décision de la Cour Suprême et constituent des mauvais traitements interdits en vertu du droit international" ajoute le rapport.

Les prisonniers sont habituellement détenus dans des conditions effroyables, qui incluent l'isolement et l'isolation sensorielle.

Aucune enquête criminelle n'a été ouverte contre le Shin Bet bien que 500 plaintes aient été déposées depuis 2001, déclarent les groupes.

Le Ministère israélien de la Justice, qui surpervise les enquêtes sur les services de sécurité, a déclaré en réponse au rapport que les investigations du Shin Bet "sont effectuées selon la loi."
Le rapport est "rempli d'erreurs, d'affirmations sans fondement et d'inexactitudes", a jouté le ministère.

Si, lors de la détention par l'armée, les prisonniers se plaignent qu'ils ont été battus ou si des signes de violence sont retrouvés sur leurs corps, les détails sont transférés à la police militaire pour une enquête, explique le ministère.

Les interrogatoires du Shin Bet peuvent fournir des informations valables au sujet des actions des militants qui empêchent d'autres attaques, conclut le ministère


Lire le rapport de Btselem et Hamoked

Source : http://www.pennlive.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Torture

Même auteur

Associated Press

Même date

6 mai 2007