Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2274 fois

Palestine -

Le gouvernement de Fayyad détourne 16 millions de dollars donnés par les Cisjordaniens pour Gaza

Par

Des sources au sein de la « Campagne Nationale » pour l’aide à Gaza, qui a été créée par l’Autorité de Ramallah, accusent le gouvernement inconstitutionnel de Salam Fayyad d’avoir détourné 16 millions de dollars donnés par les Cisjordaniens pour leurs frères de la Bande de Gaza.

Selon un membre de la campagne qui a tenu à rester anonyme, le gouvernement Fayyad a déposé l’argent sur des comptes bancaires privés et a interdit le transfert de tout ou partie de ces sommes à la Bande assiégée.

Il dit que la campagne, qui est présidée par le Ministre de l’économie de Fayyad, Fathi Abu Maghli et le Ministre des sports Tahani Abu Dakka, a recueilli 16 millions de dollars des secteurs public et privé en Cisjordanie , mais le gouvernement de Fayyad a refusé de verser cet argent à Gaza, insistant pour les transférer par des « canaux privés ».

La source a ajouté que le gouvernement de Fayyad avait promis aux donateurs que l’argent arriverait à Gaza dès la fin de la guerre, mais il a ajouté que le gouvernement, qui était confronté à un déficit budgétaire important, préférait utiliser cet argent pour couvrir ses dépenses en Cisjordanie .

De plus, la source anonyme a révélé que bien que le gouvernement Fayyad ait annoncé un plan d’aide de 55 millions de dollars pour la Bande de Gaza, le secteur privé a été surpris par la décision du gouvernement de considérer que l’argent collecté auprès du peuple faisait partie du plan.

La source a également révélé que lui et d’autres membres de la campagne ont été furieux après que le gouvernement Fayyad ait annoncé 20 millions de dollars pour les propriétaires des maisons détruites dans la Bande de Gaza et considère ce montant comme partie du plan, bien que l’argent n’ait été donné que par l’UNDP (United Nations Development Program).

« Le gouvernement de Fayyad traverse une crise financière aigüe puisqu’il n’a pas pu payer les salaires des fonctionnaires de l’AP prétextant qu’il donnait la priorité à la Bande de Gaza, pourtant je puis vous confirmer que pas un seul centime n’a été transféré à Gaza après la guerre ; je me demande si l’argent que nous avons collecté des simples employés palestiniens en Cisjordanie ne va pas servir à renflouer le budget presque effondré du gouvernement de Ramallah, » a souligné l’homme.

De plus, des sources à l’UNRWA ont confirmé que le mécontentement et la colère gagnaient du terrain parmi de nombreux cercles de ces agences sur la mauvaise gestion de leurs budgets.

Ils accusent leurs administrations de mettre en œuvre des programmes et de collecter des informations en faveur du gouvernement inconstitutionnel de l’AP à Ramallah, ce qui contredit la politique et la « nature humanitaire » de ces agences.

Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Collabos

Même auteur

Palestine Info

Même date

10 février 2009