Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1925 fois

Gaza -

Les Forces de l'Occupation tuent une Palestinienne à Beit Hanoun, 13 morts depuis mercredi

Par

Saed Bannoura - IMEMC & Agencies - 02 Novembre 2006, 19:52

L'armée israélienne a a tué Palestinienne à Beit Hanoun, dans la partie nord de la Bande de Gaza, selon des sources médicales palestiniennes.
La femme participait à une manifestation à laquelle avaient pris part des centaines de femmes contre l'escalade militaire de l'armée israélienne dans la ville.

Il s'agit de Su'ad Al Hweiji, 42 ans. Elle est la sixième victime de ce jeudi et la 13ème depuis mercredi dernier.

Les femmes marchaient en direction d'une mosquée de Beit Hanoun où plusieurs combattants de la résistance étaient cernés par les troupes israéliennes.

Treize personnes ont été tuées dans la Bande de Gaza depuis mercredi à l'aube et au moins quatre-vingts ont été blessées, plusieurs sont dans un état grave; sept membres d'une même famille font partie des victimes.



A Gaza, le nombre des victimes s"élève à 12.
Saed Bannoura - IMEMC & Agencies, 16:23

Les sources médicales palestiniennes de Beit Hanoun, dans la partie nord de la Bande de Gaza ont indiqué qu'un Palestinien était décédé après avoir été visé par un tireur d'élite israélien positionné dans la ville.

Le nombre des victimes s'élève maintenant à 12 personnes depuis mercredi ; des dizaines de résidants ont été blessés, dont certains sont dans un état grave. L'homme a été identifié comme étant Bassim Al Jammal, 20 ans. Le tireur d'élite lui a tiré dans la tête, le tuant sur le coup, selon les sources médicales.

Mercredi, l'armée israélienne a lancé l'opération "Nuages d'Automne" dans la Bande de Gaza après que le gouvernement israélien ait décidé d'intensifier son offensive militaire dans la Bande de Gaza.

Au moins 80 personnes, don’t 7 membres d'une même famille, ont été blessés depuis mercredi, et certains sont dans un état grace.


Dans un incident séparé, un habitant du quartier Al Shujaeyya, à l'est de la ville de Gaza a été atteint de plusieurs balles quand les soldats basés à la frontière orientale de la bande de Gaza ont ouvert le feu sur plusieurs maisons dans le secteur.

Les ambulances n'ont pas pu accéder au secteur afin de l'évacuer; il s'agit de Nadi Salim Obeid.

Un autre habitant, Mohammad Abu Fool, 27 ans, a été également blessé à la poitrine par un tireur d'élite israélien. Il a été évacué à l'hopital Kamal Adwan à Gaza.


3 autres Palestiniens tués à Gaza, ce qui porte le nombre total de victimes à 11

Trois habitants de Beit Hanoun ont été tués jeudi matin dans l’opération de l’armée israélienne qui a commencé mercredi, portant à 11 le nombre de victimes à Gaza, selon des sources médicales.

Les trois dernières victimes sont : Issam Abu Odeh, 29 ans, Diab Al Bassuni, 65 ans, et Yousif Akel, 23 ans. Odeh et Bassuni ont été tués d’une balle dans la tête tirée par un sniper israélien.

Les sources palestiniennes des hopitaux à Gaza indiquent que 80 habitants ont été blessés dont 15 sont dans un état grave.

Des ambulanciers de Beit hanoun ont indiqué que Randah Abu Odeh, 16 ans, un habitant de Beit Hanoun, n’avait pas pu être soigné en raison des opérations militaires qui ont lieu dans la ville

Abu Odeh souffre d’une maladie de reins et a besoin de dialyse quotidiennement, toutefois l'armée a ouvert le feu sur l'ambulance qui est arrivée pour l'évacuer à l'hôpital, ont ajouté les secouristes.

Le porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que l'armée poursuivra son offensive militaire à Beit Hanoun, alors que les groupes de la résistance palestinienne ont déclaré qu’ils continueraient à tirer des roquettes artisanales Qassam sur Sderot et ils ont demandé aux habitants de Sderot d'évacuer leurs maisons pour éviter d'être blessés par des Qassams.



Huit morts dans la bande de Gaza mercredi

Les sources médicales et de sécurité palestiniennes dans la bande de Gaza ont signalé que le nombre de morts s'est élevé à huit mercredi pendant que l'armée israélienne continuait ses frappes sur Beit Hanoun, dans la partie nord de la bande de Gaza. Des dizaines de résidants, y compris plusieurs enfants ont été blessées.

Dans la nuit de mercredi, un Palestinien a été tué et au moins trois autres ont été sérieusement blessés après que l'Armée de l'Air israélienne ait bombardé un secteur dans Beit Hanoun où plusieurs résidants étaient réunis, alors que des forces en civil de l'armée israélienne attaquaient plusieurs résidants.

L'homme a été identifié comme étant Mohammad Khalil Fayyad, un ingénieur. Des témoins ont indiqué que Fayyad a été tué par des soldats en civil alors qu'il était dans sa maison.

La mort de Fayyad porte à 8 le nombre de morts dans la Bande de Gaza ce mercredi

Des sources médicales à Gaza ont identifié les victimes. Il s'agit de
Husam Ibrahim Abu Harbeed, 18 ans, Ahmad Sa'adat, 18 ans, Tareq Nasser, 22 ans, Mohammad Al Masry, Khalil Nasser Hamad, 24 ans, Ahmad Zuheir Adwan, 21 ans, et Mohammad Zweidi, 27 ans.

Zweidi était membre des Forces de Sécurité Nationale Palestinienne alors qu'Abu Harbeed était l'un des gardes du coprs du Ministre palestiens aux Affaires des Réfugiés, Atef Adwan, selon des sources de sécurité.

Des douzaines de résidants ont été blessées pendant l'offensive militaire tandis que les sources médicales à Beit Hanoun indiquaient que le nombre de victimes pourrait augmenter parce que les soldats bloquaient l'accès à un bâtiment où se trouvent un certain nombre d'habitants blessés.

Des affrontements féroces ont éclaté à Beit Hanoun avant al'ube mercredi quand les soldats israéliens, soutenus par des tanks et des véhicules blindés, ont envahi la ville. Un soldat a été tué pendant l'opération.

Les nombre de blessés mercredi s'élève à 56 personnes dont plusieurs enfants et femmes.

Au moins 5 maisons palestiniennes ont été démolies par l'armée pendany l'opération.

Malgré l'offensive militaire continue, des factions de la résistance palestinienne ont tiré plusieurs roquettes artisanales sur la ville israélienne de Sderot dans le Negev, selon des sources israéliennes rapportées.

Au moins neuf roquettes artisanales ont été tirées sur Sderot, endommageant plusieurs constructions et un jeunes aurait été blessé.



Gaza : Les Forces de l'Occupation tuent 6 Palestiniens et en blessent 35 autres
WAFA - le 1er novembre 2006

Ce matin à l'aube, les Forces de l'Occupation Israélienne ont tué six Palestiniens et blessé 35 autres personnes dans la ville de Beit Hanoun dans la Bande de Gaza, selon des médecins.
Ils ont ajouté que les tireurs isolés israéliens ont assiégé les hôpitaux de Shuhada et de Kamal Naser à Beit Hanoun, ils sont montés les toits des maisons fermées et ont ouvert le feu sur les ambulances et les infirmiers, les empêchant d'évacuer les blessés.

Ce matin à l'aube, les Forces de l'Occupation Israélienne ont tué six Palestiniens et blessé 35 autres personnes dans la ville de Beit Hanoun dans la Bande de Gaza, selon des médecins.

Ils ont ajouté qu'une unité spéciale des Forces de l'Occupation Israélienne a attaqué la ville de Beit Hanoun, a ouvert le feu au hasard sur un groupe de citoyens et ont tué Tareq Nasser 22 ans, d'une balle dans le coeur, Ahmed Sa'adat 18 ans, d'une balle dans la tête, Husam Abu Harbeed 24 ans, et Fayez Zwaydi 24 ans, leurs corps criblés de balles.

Plus de trente citoyens ont été blessés.

Les sources de sécurité ont indiqué qu'un autre citoyen de la famille Al-Masri a été tué quand un un avion de guerre israélien a tiré un missile sur un groupe de citoyens. Il a été blessé par un fragment de missile et est mort sur les lieux.

Ahmed 'Edwan 21 ans, a été tué par éclat d'obus tiré depuis un tank.

Ils ont ajouté que les tireurs isolés israéliens ont assiégé les hôpitaux de Shuhada et de Kamal Naser à Beit Hanoun, ils sont montés les toits des maisons fermées et ont ouvert le feu sur les ambulances et les infirmiers, les empêchant d'évacuer les blessés.

E.B. (09:50 P) (07:50 GMT)

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

IMEMC

Même date

2 novembre 2006