Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1584 fois

Palestine -

Les massacres excessifs et la destruction systématique de l'occupant sioniste doivent être dévoilés

Par

Les forces de l'occupation ont tués 453 citoyens palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, depuis le 25 Juin passé et jusqu'au 22 du mois courant, selon un rapport du Centre Palestinien des Droits de l'Homme sur les violations contre le peuple palestinien.

Le rapport a précisé que 287 de ces martyrs sont des civils, dont 87 enfants, 28 femmes, et 4 membres des équipes médicales. 391 martyrs sont originaires de la bande de Gaza et 237 sont de la Cisjordanie .

Au cours de la même période, les forces sionistes ont blessé 1548 citoyens palestiniens, la plupart sont des civils, dont 311 enfants et 108 femmes. 1222 citoyens ont été blessés dans la bande de Gaza dont 80% étaient non armés, 330 enfants, 103 femmes, 4 membres des équipes médicales et 7 membres des équipes médiatiques.

Le rapport indique que durant cette période, des avions de type "F16" des forces occupantes israéliennes ont lancé environ 326 missiles ainsi que des centaines d'obus contre des cibles civiles.

Dans le même contexte, il faut mentionner que les forces de l'occupation ont prémédité de détruire les bâtiments du ministère de l'Intérieur, de l'Extérieur et de l'économie Nationale, ainsi que le bureau du Premier Ministre palestinien et même les institutions éducatives n'ont pas été épargnées.

La Centrale électrique qui fournissait 45% de la consommation électrique dans la bande de Gaza a été détruite par les forces de l'occupation israélienne, chose qui a conduit à un désastre environnemental.

Les violations de l'occupant sioniste ne se sont pas limitées à ces pratiques oppréssives inhumaines, mais en plus de cela, 6 principaux ponts, situés au centre et au nord de la Bande de Gaza ainsi que de nombreuses routes qui relient les villes palestiniennes ont été également détruites.

De plus, des centaines de terres agricoles ont été dévastées et des dizaines de maisons ont été détruites par les bulldozers israéliens.

En poursuite de leur politique d'agression, les autorités de l'occupation ne cessent de lancer de vastes campagnes d'arrestation contre les citoyens civils et d'enlèvement contre les membres parlementaires palestiniens alliés au Hamas.

L'armée de l'occupation a détruit également la résidence présidentielle à Naplouse ainsi que d'autres lieux gouvernementaux et sécuritaires palestiniens.

Finalement, le rapport précise que de nombreuses familles palestiniennes à Rafah, Beit Hanoun et Beit Lahya ont été obligées de quitter leurs maisons après leurs ciblements par les avions de guerre israéliens qui ont détruit 73 maisons.

Ces crimes coïncident avec le siège asphyxiant imposé contre la bande de Gaza et la Cisjordanie dans le but de les isoler complètement du monde extérieur.

Source : http://www.palestine-info.cc/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Rapports

Même auteur

Palestine Info

Même date

25 novembre 2006