Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1609 fois

Gaza -

Les mutins du Fatah passent secrètement des armes et des munitions par Rafah

Par

Des sources palestiniennes de sécurité ont affirmé que des camions chargés d'armes et de munitions sont parqués du côté égyptien du passage de Rafah, attendant de passer secrètement dans la Bande de Gaza au cours des deux prochaines nuits.

Selon ces sources, d'autres camions transportant des armes et des munitions ont traversé les frontières ces jours derniers et ont déchargé leur cargaison au camp Ansar de la garde présidentielle de l'Autorité Palestinienne, et aux quartiers généraux de la sécurité préventive de l'AP à Gaza. Les deux appareils sécuritaires de l'Autorité Palestiniennes sont sous le commandement du chef de l'AP, Mahmoud Abbas.

Les sources ont révélé de plus que le soutien militaire est allé directement à Mohammed Dahalan en tant que chef de la tendance à la mutinerie au Fatah, qui a vandalisé les rues de Gaza et tué 33 citoyens palestiniens, pour la plupart des cadres du Hamas.

Cependant, la contrebande d'arme s'effectue sous les yeux du gouvernement israélien d'occupation et de son armée, pour tenter de redonner de la force aux groupes de Dahlan dans la Bande de Gaza contre le Hamas.

Un dirigeant du Fatah qui a préféré rester anonyme avait révélé hier au quotidien hébreu Yedioth Ahronoth que Dahalan était en train de constituer une armée privée, avec le soutien total et la bénédiction des USA et des israéliens.

Il avait ajouté que l'armée privée de Dahalan comprendrait 12.000 hommes armés, la plupart venant de la branche armée du Fatah et de l'appareil de sécurité de l'Autorité Palestinienne. Il avait indiqué que le soutien financier pour cette armée venait des pays européens via le bureau d'Abbas. Le responsable du Fatah avait affirmé que le soutien militaire venait des USA et d'Israël.

Entretemps, Islam Shahwan, porte-parole de la force exécutive du Ministère de l'intérieur de l'Autorité Palestinienne, en charge de la loi et de l'ordre dans la Bande de Gaza, a condamné les remarques d'Abbas au sujet de la force, ajoutant que celle-ci était légitime puisqu'elle faisait partie des forces de sécurité du Ministère de l'Intérieur.

La loi fondamentale de l'Autorité Palestinienne autorise le Ministère à créer la force de sécurité qu'il juge nécessaire pour renforcer la paix et l'ordre sur les terres gérées par l'Autorité Palestinienne, ce que Sa'aeed Siyam, Ministre de l'Intérieur de l'AP, a très exactement fait.

Mardi, au cours d'une conférence de presse en Egypte, Abbas a prétendu que cette force était illégitime.

"Nous sommes en possession de documents signés par Abbas prouvant que la force a été approuvée par le chef de l'Autorité Palestinienne lui-même, et nous avons distribué des copies de ces documents aux médias. C'est, de la part du chef de l'AP, un véritable truquage de la loi", a déclaré Shahwan en réfutant les remarques d'Abbas.


Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Même auteur

Palestine Info

Même date

31 janvier 2007