Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1273 fois

Gaza -

Les premiers vaccins Spoutnik V arrivent à Gaza

Par

Le 17 février, la bande de Gaza a reçu 2 000 doses du vaccin russe Spoutnik V après le blocage de ce transfert par l’entité sioniste.
Le Hamas avait décrit la position sioniste comme «un vrai crime et une violation de toutes les lois internationales».

« Deux mille doses du vaccin russe Spoutnik sont arrivées (à Gaza) en provenance du ministère de la Santé à Ramallah », ont indiqué dans un communiqué les autorités du Hamas, précisant qu’elles « sont en train d’être acheminées vers des espaces de stockage » dans la ville de Gaza, a rapporté l’AFP.

Ce transfert a eu lieu via le point de passage de Kerem Shalom à la demande de l’Autorité palestinienne et avec « l’approbation de l’échelon politique (sioniste) », a détaillé le Cogat (Administration civile sioniste dans les Territoires palestiniens), organe israélien chargé des opérations civiles dans les territoires palestiniens.

Chaque vaccin russe Spoutnik V contenant deux doses, ce premier arrivage permettra de vacciner 1 000 habitants. Le ministère de la Santé palestinien a précisé qu’elles étaient destinées au personnel médical.

Le 15 février, l’Autorité palestinienne en Cisjordanie avait accusé l’entité sioniste d’avoir refusé l’entrée de milliers de vaccins à Gaza, enclave de deux millions d’habitants sous blocus israélien et contrôlé par le mouvement islamiste Hamas.

La position sioniste avait été décrit comme « un vrai crime et une violation de toutes les lois internationales et normes humanitaires », avait déclaré Hazem Qassem, porte-parole du Hamas, auprès de l’AFP.

Le responsable du Hamas avait également appelé à la fin du blocus qu’Israël impose depuis plus d’une décennie à Gaza.

De son côté, le Cogat avait affirmé que la demande palestinienne d’entrée de vaccins était «en cours d’examen et attend (ait) une décision politique».

A.O

Source : lapatrienews.com

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Coronavirus

Même date

19 février 2021