Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1687 fois

Palestine -

Palestine Aujourd’hui, le 18 mai 2009

Par

Un enfant meurt à Gaza à cause du siège israélien, et on rapporte des attaques de colons à Hébron et quatre enlèvements à Ramallah

Un enfant de 10 ans atteint d’un cancer est mort dans la Bande de Gaza alors qu’il attendait l’autorisation du gouvernement israélien pour traverser la frontière et se rendre à un rendez-vous pris avec un spécialiste en Israël.

Ribhi Jindiyeh avait subi une chimiothérapie l’an dernier. En mars, son état a empiré. A cause du manque de médicaments à Gaza dû au bouclage israélien, ses parents ont consulté un médecin en Israël pour obtenir le traitement médical nécessaire.

Le père de Ribhi a fait une demande de traitement pour son fils à l’hôpital Augusta Victoria de Jérusalem. Selon Associated Press, un membre de l’équipe hospitalière a dit à leur journaliste que le fax de l’hôpital était peut-être en panne (sic !), et la demande n’a reçu aucune réponse pendant des semaines. Finalement, l’enfant a été inscrit pour un programme de traitement dans un hôpital israélien, mais le gouvernement israélien a refusé de délivrer au garçon l’autorisation de passer la frontière avec Israël.

Les sources médicales palestiniennes rapportent que plus de 300 patients sont morts depuis juin 2007, lorsque l’administration de la Bande a commencé en juin 2007, après l’élection du gouvernement Hamas et qu’Israël a imposé le bouclage de la Bande. Pratiquement personne n’a été en mesure d’entrer ou sortir de la bande côtière assiégée et l’approvisionnement en médicaments et équipements nécessaires est réduit à presque rien dans les hôpitaux et cliniques de Gaza.

En Cisjordanie, des bandes de colons d’extrême-droite sont arrivés à Hébron lundi, après que le gouvernement israélien ait donné dimanche son accord pour une visite des colons sous protection de l’armée israélienne, de la partie de la vieille ville sous contrôle palestinien.

Des dizaines de jeunes palestiniens de l’ONG locale d’Hébron « La Jeunesse contre les Colonies » se sont rassemblés aux entrées de la vieille ville pour empêcher les colons et les soldats de faire leur visite. Les colons sont arrivés à midi, mais se sont arrêtés au checkpoint militaire et sont repartis. On rapporte quelques cas d’attaques de colons contre les habitants pendant la visite des colonies israéliennes dans la vieille ville.

Ce matin, 4 civils palestiniens ont été kidnappés par les forces israéliennes pendant une invasion de Ramallah. L’armée israélienne a annoncé que les quatre personnes étaient ce que l’armée appelle « des Palestiniens recherchés », ajoutant qu’ils avaient été emmenés dans un camp de détention pour interrogatoire.

Les sources palestiniennes ont précisé que les troupes avaient saccagé et fouillé des maisons dans différentes parties de Ramallah avant de kidnapper les quatre hommes et de partir.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Blocus

Même auteur

IMEMC

Même date

18 mai 2009