Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1853 fois

Palestine -

Palestine Aujourd’hui, le 21 Octobre 2008

Par

Un combattant du parti au pouvoir dans la Bande de Gaza, le Hamas, a échappé mardi à une tentative d'assassinat dans le sud de la bande de Gaza. Pendant ce temps, le porte-parole du gouvernement palestinien allié au Fatah à Ramallah, a juré de ne pas laisser le Hamas s’armer en Cisjordanie.

Les Brigades Al-Qassam, la branche armée du parti au pouvoir du Hamas dans la bande de Gaza a déclaré que l'un de ses combattants avait échappé à une tentative d'assassinat dans le sud de la bande de Gaza, quand la police du Hamas et des combattants d’Al-Qassam ont découvert un engin explosif placé devant la maison du combattant.

Le porte-parole des combattants des Brigades Al-Qassam a accusé ceux qu’il a appelé «les collaborateurs de l'occupation israélienne" d’avoir préparé l'attaque, en prévenant d’une éventuelle incidence d'un tel épisode sur les pourparlers du Caire sur l'unité nationale palestinienne.

En Juillet 2008, quatre combattants du Hamas ont été tués et plusieurs autres personnes ont été blessées dans une explosion sur une plage dans le nord de la bande de Gaza. Les combattants circulaient en voiture quand un engin explosif a éventré leur voiture.

La police du Hamas avait ensuite arrêté 11 membres d'un clan de Gaza supposé appartenir au parti du président palestinien, Mahmoud Abbas, le Fatah et 150 membres du clan et du Fatah avaient fui Gaza pour se réfugier en Israël alors que la police du Hamas détruisait leur quartier.


Pendant ce temps, Riyad Al-Maliky, le ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement palestinien basé en Cisjordanie , a mis en garde contre ce qu'il a appelé l'armement du Hamas en Cisjordanie , et a juré qu’il ne permettrait pas au parti de le faire.

Au milieu de ces développements, le Hamas a accepté, avec des réserves, le document soumis par Le Caire concernant le dialogue actuel entre le Fatah et Hamas, qui devrait permettre de parvenir à une réconciliation nationale.

Le chef du Fatah et président palestinien Mahmoud Abbas, avait déclaré le Hamas hors la loi et avait formé un gouvernement intérimaire à Ramallah en Juillet 2007, un mois après que le Hamas ait pris le pouvoir dans la bande de Gaza et ait chassé les services de sécurité fidèles au Fatah.

Toujours en Cisjordanie , les Forces d’Occupation Israélienne ont envahi aujourd'hui la ville de Naplouse où des forces ont été déployées dans les rues et les allées de la ville, sans faire de victimes ou d'arrestations.


Au niveau politique, le roi de Jordanie, Abdullah II, a appelé à mettre fin au conflit israélo-palestinien sur la base des résolutions de légitimité internationale et des accords de paix signés, en particulier sur la formule « terre contre paix ».

D’autre part, le chef des négociateurs palestiniens, Ahmad Quorei, a appelé à la tenue d'une sommet arabe afin de reconsidérer l'initiative de paix arabe de 2002, qui demande une paix globale Israël et les Etats Arabes.

Le Ministre des Affaires Etrangères saoudien, Saoud Al Faisal, a répondu aujourd'hui à l’appel du président israélien Shimon Peres pour une paix régionale en disant: «Israël vient de comprendre la proposition arabe pour la paix"

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Même auteur

IMEMC

Même date

21 octobre 2008