Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1853 fois

Palestine -

Palestine Aujourd’hui, le 28 avril 2009

Par

Des colons israéliens attaquent des fermiers palestiniens pendant que l’armée fouille les maisons en Cisjordanie et que les agences d’aide internationale parlent de crise humanitaire imminente à Gaza.

Mardi, des colons israéliens ont détruit les cultures de fermiers palestiniens et se sont emparés d’une terre appartenant à des Palestiniens au sud d’Hébron, pendant que les soldats fouillaient des maisons dans la vieille ville.

Les fermiers du village de At-Tuwani, près d’Hébron, ont dit qu’ils avaient été attaqués par des colons israéliens qui ont détruit un acre de leur terre, avec leur récolte d’hiver. On pense que les colons venaient de Ma’on, une colonie israélienne illégale voisine.

Un peu plus tard, un autre groupe de colons israéliens s’est emparée d’une terre appartenant à un Palestiniens et ont forcé les fermiers à partir. Les colons veulent utiliser le secteur pour fêter le Jour de l’Indépendance d’Israël (sic !) cette semaine, selon les sources locales.

Entre temps, les soldats israéliens ont attaqué plusieurs maisons dans la vieille ville d’Hébron. Les témoins ont dit aux médias locaux que les soldats avaient saccagé l’intérieur des maisons avant de partir. Il n’y a pas eu d’enlèvement.

Egalement dans la vieille ville d’Hébron, deux adolescents ont été kidnappés à midi par les troupes israéliennes à un checkpoint près de la mosquée Ibrahimi, connue aussi sous le nom de Tombeau des Patriarches.

La radio de l’armée a annoncé que les deux jeunes avaient avoué avoir planifié de poignarder des soldats avec un couteau. Les sources palestiniennes ont rapporté que les deux garçons avaient été arrêtés à un checkpoint, kidnappés par les soldats et emmenés dans un lieu inconnu.

Dans les informations aujourd’hui également, des milliers de personnes luttant pour reconstruire leurs vies dans la Bande de Gaza après les 22 jours d’offensive militaire israélienne cette année seront confrontés à un nouveau désastre humanitaire dans les prochaines semaines si l’aide n’entre pas. L’avertissement vient de la direction de la Croix Rouge britannique.

Moira Reddick, directrice, a dit que le blocage aux frontières israéliennes entraînait que les civils allaient devoir passer l’été, avec ses températures très élevés, sous des tentes de plastique pourri sans ou avec peu de sanitaires, augmentant le risque de maladie et d’infections.

Mme Reddick, qui est allée à Gaza le mois dernier, a dit qu’il y aurait une nouvelle crise humanitaire. Elle a ajouté que les fournitures d’aide ne sont pas autorisées à entrer à Gaza et qu’elles s’entassent de l’autre côté de la frontière.

Les 22 jours d’attaque, qui se sont terminés le 18 janvier, ont fait au moins 1.300 morts parmi les civils palestiniens et 5.500 blessés. Du côté israélien, on décompte 13 morts, dont 3 civils.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Même auteur

IMEMC

Même date

28 avril 2009